Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Théophile Gautier




Naissance: 30 août 1811 Tarbes
Décès: 23 octobre 1872 (61 ans) Neuilly-sur-Seine

Né à Tarbes, Théophile Gautier est cependant parisien dès sa première enfance. Il fait la connaissance du futur Nerval au collège et s'intéresse très jeune à la poésie. En 1829 il rencontre Victor Hugo qu'il reconnaît pour son maître et participe activement au mouvement romantique comme lors de la fameuse bataille d'Hernani, le 25 février 1830. Il évoquera avec humour cette période en 1833 dans Les Jeunes-France.



Fils d'un fonctionnaire en poste à Tarbes, Théophile Gautier y voit le jour en 1811. Trois ans plus tard, la famille monte à Paris. Au lycée, Théophile Gautier a pour condisciple Gérard de Nerval ; ils resteront amis jusqu'à la mort tragique du second. Avec lui il découvre les écrivains anglais, Shakespeare, Byron, Wal-ter Scott, et fréquente les ateliers des peintres. Théophile a décidé d'être artiste, et hésite entre la peinture et la poésie. Sa rencontre, en 1829, avec Victor Hugo, le fait opter pour la poésie. [ Lire la biographie de Théophile Gautier]


Tous les poèmes de Théophile Gautier (poésie)




Poémes

Cauchemar
La tête de mort
Portail
La vie dans la mort
La mort dans la vie
Don juan
La fontaine du cimetière
En passant à vlirgara
Les affres de la mort
Le glas interieur
Les joyeusetés du trépas
Lacenaire
Coquetterie posthume
Buchers et tombeaux
Les joujoux de la morte
Affinités secrètes
étude de mains
Dans la rue
Sur les lagunes
Carnaval
Clair de lune sentimental
Symphonie en blanc majeur
Diamant du cœur
Premier sourire du printemps
Contralto
Caerulei oguli
Rondalla
L'obélisque de paris
L'obélisque de luxor
Vieux de la vieille
Tristesse en mer
A une robe rose
Le monde est méchant
Inès de las sierras
Odelette anacrêontique
Fumée
Apollonie
L'aveugle
Lied
Fantaisies d'hiver
La source
Le souper des armures
La montre
Les néréides
Les accroche-cœurs
La rose-thé
Carmen
Ce que disent les hirondelles
NoËl
Après le feuilleton
Le château du souvenir
Camélia et paquerette
La fellah
La mansarde
La nue
Le merle
La fleur qui fait le printemps
Dernier vœu
Plaintive tourterelle
La bonne soirée
L'art
Albertus
Fantaisie d'hiver
Les matelots
Dans la sierra
Dernier vœu


Articles littéraires au sujet de Théophile Gautier


 

Poètes contemporains Théophile Gautier (1811 - 1872)



1000 A.D. 1547 1752 1798 1808 2017 A.D.

Pierre de Brach
(1547 - 1841)
Joseph Marie Loaisel de Tréogate
(1752 - 1812)
Jules Michelet
(1798 - 1874)
Jules Barbey d'Aurevilly
(1808 - 1889)
 

 

Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Théophile Gautier
(1811 - 1872)
 
  Théophile Gautier - Portrait  
 
Portrait de Théophile Gautier


Biographie

Théophile Gautier fait ses études aux lycées Louis-le-Grand et Charlemagne. Il se lie avec Gérard de Nerval, qui l'introduit dans les milieux littéraires. Optant pour la poésie, Gautier fonde le 'Petit Cénacle' en 1830 et publie son premier recueil de Poésies. En 1833, un recueil de contes 'Les Jeune-France' et la préface de son premier roman 'Mademoiselle de Maupin' (1835) dénoncent avec esprit e

Orientation bibliographique

Diverses notices me font naître à Tarbes, le 31 août 1808. Cela n'a rien d'important, mais la vérité est que je suis venu au monde où je devais faire tant de copie, le 31 août 1811... - Ses ascendants proviennent de tous les coins de France. Pierre-Julcs-Théophile aura deux sœurs cadettes qui ne le lâcheront plus jusqu'à sa mon. Son père étant nommé chef de bureau aux octrois de Paris en 1814, les