Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 
 

Théophile Gautier



Biographie de Théophile Gautier


Poésie / Poémes d'Théophile Gautier



Théophile Gautier fait ses études aux lycées Louis-le-Grand et Charlemagne. Il se lie avec Gérard de Nerval, qui l'introduit dans les milieux littéraires. Optant pour la poésie, Gautier fonde le 'Petit Cénacle' en 1830 et publie son premier recueil de Poésies. En 1833, un recueil de contes 'Les Jeune-France' et la préface de son premier roman 'Mademoiselle de Maupin' (1835) dénoncent avec esprit et véhémence les excès idéalistes du romantisme. Gautier est un fervent partisan des théories alors en vogue du culte de la beauté et de ' l' art pour l'art '. Toute son oeuvre illustra ce manifeste : 'Comédie de la mort' (1838), 'Émaux et Camées' (1852), 'Le Roman de la momie' (1857), 'Le Capitaine Fracasse' (1863). Outre cette recherche esthétique, Gautier fut aussi journaliste, critique littéraire et voyagea beaucoup visitant l'Espagne, l'Algérie, l'Orient et la Russie. On lui doit de nombreux récits fantastiques ainsi que la redécouverte de la poésie baroque du XVIIe siècle (Les Grotesques, 1844).



1811



30 août : naissance de Théophile Gautier à Tarbes, où son père est employé aux contributions directes.

1814 Installation de la famille Gautier à Paris.



1817

Naissance d'Emilie.



1820

Naissance de Zoé. Les deux sœurs de Gautier resteront célibataires et seront à sa charge. Il vivra avec elles pendant certaines périodes.



1822

9 janvier : Théophile Gautier entre à Louis-le-Grand, d'où il sera retiré au bout de trois mois, ne supportant pas l'internai.

Octobre : il entre comme externe au collège Charlema-gne. Il y rencontrera Gérard de Nerval, de trois ans son aîné.

Pendant ses années de collège, il passe ses vacances à Mauperthuis, pays de sa mère, qui servira partiellement de cadre à Mademoiselle de Maupin.



1827-1829



Il s'essaie à la littérature et surtout à la peinture, fréquentant l'atelier de Rioult en même temps que le collège.

1830 25 février : première à'Hemani. Gautier, qui a été présenté à Victor Hugo par Nerval, est au premier rang des défenseurs, avec son fameux gilet rouge. II sera poète !

28 juillet : publication des Poésies — en pleine insurrection, et sans aucun succès.

Gautier fréquente l'atelier du sculpteur Jehan Dusei-gneur, avec Pétrus Borel, Gérard de Nerval, d'autres

encore. C'est le « petit Cénacle ». On y est « jeune-France » avec enthousiasme. Rencontre d'Eugénie Fort.



1832

Publication d'Albertus ou l'âme et le péché, légende théologi-que.



1833

Les Jeunes-France, romans goguenards.



1834

Gautier s'installe rue du Doyenné, tout près de chez Camille Rogier, qui habite, dans l'impasse du même nom, un vaste appartement où il héberge Nerval et Arsène Houssaye. Chez Rogier, Gautier rencontre « la Cydalise », dont il s'éprendra.

Les Grotesques commencent à paraître, article par article, dans La France littéraire.



1835

Premier volume de Mademoiselle de Maupin.



1836

Second volume. Balzac demande à Gautier de collaborer à sa Chronique de Paris. Désormais, il consacrera la plus grande partie de son temps au journalisme — besogne alimentaire qui le lait souvent gémir. Il entre à La Presse.

29 novembre : Eugénie Fort, devenue sa maîtresse, lui donne un fils, Théophile, qu'il reconnaîtra. 1838 La Comédie de la mort.



1840

Voyage en Espagne : Tra los montes (qui sera publié en 1843).

Gautier est amoureux de Carlotta Grisi, la danseuse.



1841

Carlotta Grisi crée Giselle, sur un livret de Gautier.



1844

II est l'amant d'Ernesta Grisi, la cantatrice, sœur de Carlotta. Il vivra avec elle, sans pourtant négliger son fils, ni la mère de celui-ci, à laquelle il verse une pension, et qu'il continuera à voir fréquemment. Publication des Grotesques en deux volumes.



1845

Poésies complètes (où ligure Espana). Voyage en Algérie.

24 août : Ernesta donne le jour à Judidi Gautier.



1846-1847

Gautier fréquente Baudelaire, Mme Sabatier. Balzac, écrit de la critique d'art, de la critique dramatique. 28 novembre 1847 : naissance d'Estelle Gautier.



1848

Gautier vit des jours pénibles : mort de sa mère, manque de ressources.



1849

Rencontre, à Londres, de Marie Mattei.

Carlotta Grisi épouse le prince Radziwill et s établit

avec lui près de Genève. 1850 Séjour en Italie. Venise avec Marie Mattei. Voyage en

Italie (première publication en 1852, sous le titre Italia). 1852 Voyage en Orient : Constantinople, la Grèce, avec

Ernesta- Première édition d'Émaux et Camées.



1855

Mort de Nerval.

Gautier quitte La Presse pour Le Moniteur universel.



1856

Il prend la direction de L'Artiste, qui devient un organe de « l'art pour l'art ».



1857

Le Roman de la momie paraît en feuilleton dans Le Moniteur.

Publication des Fleurs du mal, avec la célèbre dédicace à Gautier.



1858

Gautier est promu officier de la Légion d'honneur. Septembre : il part pour Saint-Pétersbourg. Voyage en Russie (qui paraîtra en 1867).



1861

Nouveau voyage en Russie, avec son fils.



1862

A Londres, pour la seconde Exposition universelle.



1863

Gautier est admis au dîner Magny, où il retrouve les Goncourt, Sainte-Beuve, Taine, Tourguenieff. Publication du Capitaine Fracasse, annoncé depuis plus de vingt-cinq ans.

Gautier est reçu chez le prince Napoléon, chez la princesse Mathilde.



1865

Spirite parait en feuilleton dans Le Moniteur universel.



1866

Mariage de Judith avec Catulle Mendès.



1867

Les Progrès de la poésie française. Voyage en Russie.



1868

Gautier devient bibliothécaire de la princesse Mathilde, sinécure qui lui rapportera 6 000 francs par an.



1869

Pour la quatrième fois, Gautier se présente sans succès à l'Académie française. Voyage en Egypte.



1870

Mariage de son fils Théophile avec Elise Portai. A la déclaration de guerre, il revient de Genève où il séjournait chez Carlotta, doit se réfugier sous les combles d'un quatrième étage, puis à Versailles.



1871

Mai : il revient à Neuilly.

Gautier est malade, troubles cardiaques, albuminurie.

Mariage de sa fille Estelle avec Emile Bergerat.



1872

Mars : Gautier commence l'Histoire du romantisme. 23 octobre : Gautier meurt à huit heures du matin.




Théophile Gautier
(1811 - 1872)
 
  Théophile Gautier - Portrait  
 
Portrait de Théophile Gautier

Biographie

Théophile Gautier fait ses études aux lycées Louis-le-Grand et Charlemagne. Il se lie avec Gérard de Nerval, qui l'introduit dans les milieux littéraires. Optant pour la poésie, Gautier fonde le 'Petit Cénacle' en 1830 et publie son premier recueil de Poésies. En 1833, un recueil de contes 'Les Jeune-France' et la préface de son premier roman 'Mademoiselle de Maupin' (1835) dénoncent avec esprit e

Orientation bibliographique

Diverses notices me font naître à Tarbes, le 31 août 1808. Cela n'a rien d'important, mais la vérité est que je suis venu au monde où je devais faire tant de copie, le 31 août 1811... - Ses ascendants proviennent de tous les coins de France. Pierre-Julcs-Théophile aura deux sœurs cadettes qui ne le lâcheront plus jusqu'à sa mon. Son père étant nommé chef de bureau aux octrois de Paris en 1814, les





 

Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.