Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Théophile Gautier

Lacenaire - Poéme


Poéme / Poémes d'Théophile Gautier





Pour contraste, la main coupée
De
Lacenaire l'assassin.
Dans des baumes puissants trempée.
Posait auprès, sur un coussin.



Curiosité dépravée !
J'ai touché, malgré mes dégoûts.
Du supplice encor mal lavée.
Cette chair froide au duvet roux.



Momifiée et toute jaune
Comme la main d'un
Pharaon.
Elle allonge ses doigts de faune
Crispés par la tentation.



Un prurit d'or et de chair cive
Semble titiller de ses doigts
L'immobilité convulsive,
Et les tordre comme autrefois.



Tous les vices avec leurs griffes
Ont dans les plis de cette peau,
Tracé d'affreux hiéroglyphes.
Lus couramment par le bourreau.



On y voit les œuvres mauvaises
Ecrites en fauves sillons.
Et les brûlures des fournaises
Où bouillent les corruptions ;



Les débauches dans les
Caprées
Des tripots et des lupanars,
De vin et de sang diaprées,
Comme l'ennui des vieux
Césars !



En même temps molle et féroce,
Sa forme a pour l'observateur
Je ne sais quelle grâce atroce,
La grâce du gladiateur !



Criminelle aristocratie,
Par la varlope ou le marteau
Sa pulpe n'est pas endurcie,
Car son outil fut un couteau.



Saints calus du travail honnête,
On y cherche en vain votre sceau.
Vrai meurtrier et faux poète,
Il fut le
Manfred du ruisseau !











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Théophile Gautier
(1811 - 1872)
 
  Théophile Gautier - Portrait  
 
Portrait de Théophile Gautier


Biographie

Théophile Gautier fait ses études aux lycées Louis-le-Grand et Charlemagne. Il se lie avec Gérard de Nerval, qui l'introduit dans les milieux littéraires. Optant pour la poésie, Gautier fonde le 'Petit Cénacle' en 1830 et publie son premier recueil de Poésies. En 1833, un recueil de contes 'Les Jeune-France' et la préface de son premier roman 'Mademoiselle de Maupin' (1835) dénoncent avec esprit e

Orientation bibliographique

Diverses notices me font naître à Tarbes, le 31 août 1808. Cela n'a rien d'important, mais la vérité est que je suis venu au monde où je devais faire tant de copie, le 31 août 1811... - Ses ascendants proviennent de tous les coins de France. Pierre-Julcs-Théophile aura deux sœurs cadettes qui ne le lâcheront plus jusqu'à sa mon. Son père étant nommé chef de bureau aux octrois de Paris en 1814, les