Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Théophile Gautier

Les joujoux de la morte - Poéme


Poéme / Poémes d'Théophile Gautier





La petite
Marie est morte,
Et son cercueil est si peu long
Qu'il tient sous le bras qui l'emporte
Comme un étui de violon.



Sur le tapis et sur la table
Traîne l'héritage enfantin.
Les bras ballants, l'air lamentable.
Tout affaissé gît le pantin.



Et si la poupée est plus ferme,
C'est la faute de son bâton ;
Dans son œil une larme germe,
Un soupir gonfle son carton.



Une dînette abandonnée
Mêle ses plats de bois verni
Et la troupe désarçonnée
Des écuyers de
Franconi.



La boîte à musique est muette ;
Mais, quand on pousse le ressort
Où se posait la main fluette,
Un murmure plaintif en son.



L'émotion chevrote et tremble
Dans :
Ah ! vous dirai-je, maman !
Le
Quadrille des
Lanciers semble
Triste comme un enterrement ;



Et des pleurs vous mouillent la joue
Quand
La
Donna è mobile,
Sur le rouleau qui tourne et joue,
Expire avec un son filé.



Le cœur se navre à ce mélange
Puérilement douloureux.
Joujoux d'enfant laissés par l'ange.
Berceau que la tombe a fait creux !











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Théophile Gautier
(1811 - 1872)
 
  Théophile Gautier - Portrait  
 
Portrait de Théophile Gautier


Biographie

Théophile Gautier fait ses études aux lycées Louis-le-Grand et Charlemagne. Il se lie avec Gérard de Nerval, qui l'introduit dans les milieux littéraires. Optant pour la poésie, Gautier fonde le 'Petit Cénacle' en 1830 et publie son premier recueil de Poésies. En 1833, un recueil de contes 'Les Jeune-France' et la préface de son premier roman 'Mademoiselle de Maupin' (1835) dénoncent avec esprit e

Orientation bibliographique

Diverses notices me font naître à Tarbes, le 31 août 1808. Cela n'a rien d'important, mais la vérité est que je suis venu au monde où je devais faire tant de copie, le 31 août 1811... - Ses ascendants proviennent de tous les coins de France. Pierre-Julcs-Théophile aura deux sœurs cadettes qui ne le lâcheront plus jusqu'à sa mon. Son père étant nommé chef de bureau aux octrois de Paris en 1814, les