Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Charles Baudelaire




Naissance: 9 avril 1821, Paris, Royaume de France
Décès: 31 août 1867 (à 46 ans) Paris, Empire français

Charles Baudelaire occupe une place centrale dans l'histoire de la poésie moderne. Baudelaire est dans un certain sens l'héritier du romantisme, mais d'un romantisme qui n'est « ni dans le choix des sujets ni dans la vérité exacte », ainsi que l'auteur l'écrit dans son Salon de 1846. Baudelaire refuse le lyrisme facile et l'exaltation du moi. Ce qu'il privilégie, c'est la malédiction, le «guignon» qui accable l'homme et le condamne à un «spleen» que la quête de l'« idéal » ne parvient jamais totalement à faire oublier. Le « spleen » (mot anglais), c'est pour Baudelaire une forme de l'angoisse existentielle, c'est la hantise du temps et de la mort, c'est le triomphe du « mal ».



Charles Baudelaire est né à Paris en 1821 et il y est mort en 1867. Du Romantisme, Baudelaire hérite la vision du poète en marge de la société humaine, plus près de Dieu (Bénédiction) ou de Satan (Les Litanies de Satan) que du monde terrestre (L'Albatros). [ Lire la biographie de Charles Baudelaire]


Tous les poèmes de Charles Baudelaire (poésie)




Poémes

L'albatros
élévation
Correspondances
Les phares
La muse malade
La muse vénale
Le mauvais moine
L'enn'emi
Le guignon
La vie antérieure
Bohémiens en voyage
L'homme et la mer
Don juan aux enfers
Châtiment de l'orgueil
La beauté
L'idéal
La géante
Le masque
Hymne a la beauté
Parfum exotique
La chevelure
Sed non satiata
Le serpent qui danse
Une charogne
De profundis clamavi
Le vampire
Remords posthume
Le chat
Duellum
Le balcon
Le possédé
Les ténèbres
Le parfum
Le cadre
Le portrait
Semper eadem
Tout entière
Le flambeau vivant
Révebsibilité
Confession
L'aube spirituelle
Harmonie du soir
Le flacon
Le poison
Ciel brouillé
Le beau navire
L'invitation au voyage
L'irréparable
Causerie
Chant d'automne
A une madone
Chanson d'après-midi
S1sina
A une dame créole
Mœsta et errabunda
Le revenant
Tristesses de la lune
Les chats
Les hiboux
La pipe
La musique
Sépulture
Une gravure fantastique
Le mort joyeux
Le tonneau de la haine
La cloche fêlée
Spleen
Lxxvii spleen
Lxxviii spleen
Lxxix obsession
Le goot du néant
Alchimie de la douleur
Horreur sympathique
L'hêautontimorouménos
L'irrémédiable
L'horloge
Paysage
Le soleil
A une mendiante rousse
Le cygne
Les sept vieillards
Les petites vieilles
Les aveugles
A une passante
Le squelette laboureur
Le crépuscule du soir
Le jeu
Danse macabre
L'amour du mensonge
Brumes et pluies
Rêve parisien
Le crépuscule du matin
L'âme du vin
Le vin des chiffonniers
Le vin de l'assassin
Le vin du solitaire
Le vin des amants
La destruction
Une martyre
Femmes damnées
Les deux bonnes sœurs
La fontaine de sang
Allégorie
La béatrice
Un voyage a cythère
L'amour et le crâne
Le reniement de saint pierre
Abel et cain
La mort des amants
La mort des pauvres
La mort des artistes
La fin de la journée
Le rêve d'un curieux
Le voyage
Le coucher du soleil romantique
Lesbos
Le léthé
A celle qui est trop gaie
Les bijoux
Les métamorphoses du vampire
Le jet d'eau
Les yeux de berthe
Hymne
Les promesses d'un visage
Le monstre
A une malabaraise
Sur les débuts d'amina boschetti
A propos d'un importun
Un cabaret folâtre sur la route de bruxelles a uccle
L'avertisseur
Le rebelle
Bien loin d'ici
Le gouffre
Les plaintes d'un icare
Recueillement
La lune offensée
Bribes
Incompatibilité
à sainte-beuve
Le désir de peindre
L'ennemi
Réversibilité
Maesta et errabunda
Le goût du néant
Brumes et' pluies
Quand le ciel bas et lourd...
Les fenêtres
Moesta et errabunda



Sonnets

Sonnet d'automne



Fantaisies

Au lecteur
Bénédiction



Epigraphes

Vers pour le portrait de m. honoré daumier
Lola de valence
Sur le tasse en prison
La voix
L'imprévu
La rançon
épigraphe pour un livre condamné
A théodore de banville
Le calumet de paix
La prière d'un paÏen
Le couvercle
L'examen de minuit
Madrigal triste


Articles littéraires au sujet de Charles Baudelaire


 

Poètes contemporains Charles Baudelaire (1821 - 1867)



1000 A.D. 1753 1768 1798 1798 2017 A.D.

Armand Charlemagne
(1753 - 1838)
François-René de Chateaubriand
(1768 - 1848)
Auguste Comte
(1798 - 1857)
Jules Michelet
(1798 - 1874)
 

 

Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Charles Baudelaire
(1821 - 1867)
 
  Charles Baudelaire - Portrait  
 
Portrait de Charles Baudelaire


Biographie

Charles Baudelaire, né à Paris en 1821, a six ans lorsqu'il perd son père, un peintre fantasque et cultivé, ancien prêtre assermenté. Sa mère se remarie avec le futur général Aupick, union que l'enfant qui rêve, de Lyon à Paris, au gré des garnisons, en de tristes internats, d'être « tantôt pape, tantôt comédien », accepte mal. Reçu au baccalauréat, tandis que son beau-père est nommé général de br

RepÈres biographiques