Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Moïse Amyraut




Naissance: septembre 1596 Bourgueil
Décès: 8 janvier 1664 Saumur

Moïse Amyraut, Moses Amyraldus en latin, est un théologien protestant français. L’un des théologiens les plus distingués et les plus influents du XVIIe siècle, il occupa une place importante dans l’histoire de la théologie réformée.

D’une famille honorable qui affirmait descendre des L’Amyrault d’Orléans, son père, désirant le voir succéder un jour à un de ses oncles dans la charge de sénéchal de Bourgueil, l’envoya suivre l’école de droit à Poitiers.

Le jeune Amyraut s’appliqua avec tant d’ardeur à l’étude de la jurisprudence, qu’au bout d’un an, il fut en état de prendre ses licences ; mais il n’alla pas plus loin dans une carrière qui semblait s’ouvrir à lui sous les plus heureux auspices. Les conseils de Bouchereau, ministre de Sancerre, fortifiés par l’impression profonde que lui laissa la lecture de l’Institution chrétienne de Calvin, le décidèrent à étudier la théologie. [ Lire la biographie de Moïse Amyraut]


Tous les poèmes de Moïse Amyraut (poésie)




Sonnets

Sonnet ii
Sonnet ix
Sonnet xx
Je sçay, je sçay, mon ame le confesse
Sonnet xxix






Articles littéraires au sujet de Moïse Amyraut


     

    Poètes contemporains Moïse Amyraut (1596 - 1664)



    1000 A.D. 1521 1555 1576 1592 2018 A.D.

    Pontus de Tyard
    (1521 - 1605)
    François de Malherbe
    (1555 - 1628)
    Jean Ogier de Gombauld
    (1576 - 1666)
    Claude d'Esternod
    (1592 - 1640)
     

     

    Contact - Membres - Conditions d'utilisation

    © WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



    Moïse Amyraut
    (1596 - 1664)
     
      Moïse Amyraut - Portrait  
     
    Portrait de Moïse Amyraut