Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Lucien Becker

Prière d'amour - Poéme


Poéme / Poémes d'Lucien Becker





Comme cette bonne mère couve ses enfants dans ce vaste nid qui s'amincit aux horizons !

Ses plumes de brume et de ténèbres

ruissellent sur tous les amants du jour mort

et versent dans leurs bouches

ouvertes comme pour aspirer des fantômes

un sommeil ébloui par des couleurs de prisme :

y croissent des espoirs, lourds d'enfantement

aux limites inondées dans la paix

dont les étoiles viennent d'ouvrir les écluses.

Là aussi se dresse la lutte entre le sperme

et le sang...
Adolescents

aux fronts chauds de songes et de dévouements,

aux chairs qui allument l'ombre

de voluptés féroces et qui font monter dans l'air

le goût de mondes nouvellement créés.

La nuit glousse et ses murmures se gonflent de caresses.

De sa main douce d'aïeule elle flatte les souffles qui vivent

chez des visions coupées d'éclairs

chez des visions que déchirent des étreintes d'orages.

La nuit se tait et présente à
Dieu

dans un geste humble la coupe des délires et des extases secrètes.

Et mille cloches déclenchent tout à coup le spasme de son cœur : oasis dans le désert.

Parfois la nuit s'égare dans un soupir comme de l'eau qui glisse dans une entrée de sol : ce sont des vaches ou des chevaux qui agitent leurs têtes somnolentes.

C'est aussi un peu d'air las qui tombe dans des feuillages,

une étoile qui balbutie quelque chose avec une voix de femme.

C'est encore un chant d'oiseau qui s'élance dans le vide et se brise la tête contre un grand pan de silence.

Nudités qui s'enroulent autour de l'amour

et qui cherchent des mots pour éclairer leur sacrifice,

Linceuls crispés où vient s'écrouler

la chute des corps généreux et solitaires,

c'est pour vous que je pleure

parce que bientôt l'aube va fondre

vos supplices si doux,

vos supplices aux yeux troués de soleil.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Lucien Becker
(1911 - 1984)
 
  Lucien Becker - Portrait  
 
Portrait de Lucien Becker


Biographie

Lucien Becker est un poète rare et sa voix unique fut saluée par Camus, Paulhan, Bousquet, Cadou, Char. Né à Béchy (Moselle), en 1911, mort à Nancy en 1984, il a composé, en marge de la vie littéraire et de ses mouvements, une œuvre brûlante autour du corps de la femme, seul rempart contre le néant.
Résistant pendant la guerre, il ne cessera de résister à la poésie et à ses entours illusoir

L'oeuvre de lucien becker

Lucien Becker n'est peut-être pas le plus grand poète lyrique de son époque; mais il est, sans nul doute, celui qui se sera tenu au plus près du réel, tout en restant farouchement à l'écart de tout artifice. En cela, il aura prolongé la leçon de Reverdy, sa tension nouée, cette écoute des pas, des heures, alors que le silence même est fait de minéral.