Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Gérard de Nerval

Antéros - Poéme


Poéme / Poémes d'Gérard de Nerval





Tu demandes pourquoi j'ai tant de rage au cœur
Et sur un col flexible une tête indomptée;
C'est que je suis issu de la rare d'Antée,
Je retourne les dards contre le dieu vainqueur.



Oui, je suis de ceux-là qu'inspire le
Vengeur,
Il m'a marqué le front de sa lèvre irritée,
Sous la pâleur d'Abel, hélas! ensanglantée,
J'ai parfois de
Caïn l'implacable rougeur!



Jéhovah! le dernier, vaincu par ton génie,
Qui, du fond des enfers, criait : « 0 tyrannie! »
C'est mon aïeul
Bélus ou mon père
Dagon...



Ils m'ont plongé trois fois dans les eaux du
Cocyte,
Et, protégeant tout seul ma mère
Amalécyte,
Je ressème à ses pieds les dents du vieux dragon.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Gérard de Nerval
(1808 - 1855)
 
  Gérard de Nerval - Portrait  
 
Portrait de Gérard de Nerval


Biographie / chronologie

1808.

Œuvre

Si l'on excepte divers ouvrages dramaturgiques (Lara, 1833!; Léo Burckhart, 1839), l'œuvre de Nerval est essentiellement romanesque et poétique.