Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Victor Hugo

Le te deum du 1er janvier 1852 - Poéme


Poéme / Poémes d'Victor Hugo





Prêtre, ta messe, écho des feux de peloton,

Est une chose impie.
Derrière toi, le bras ployé sous le menton,

Rit la mort accroupie.

Prêtre, on voit frissonner, aux cieux d'où nous venons,

Les anges et les vierges,
Quand un évêque prend la mèche des canons

Pour allumer les cierges.

Tu veux être au sénat, voir ton siège élevé

Et ta fortune accrue.
Soit; mais pour bénir l'homme, attends qu'on ait lavé

Le pavé de la rue2.

Peuples, gloire à
Gessler! meure
Guillaume
Tell!

Un râle sort de l'orgue.
Archevêque, on a pris pour bâtir ton autel

Les dalles de la morgue.

Quand tu dis : —
Te
Deum! nous vous louons.
Dieu fort!

Sabaoth des armées! —
Il se mêle à l'encens une vapeur qui sort

Des fosses mal fermées.

On a tué, la nuit, on a tué, le jour,

L'homme, l'enfant, la femme!
Crime et deuil!
Ce n'est plus l'aigle, c'est le vautour

Qui vole à
Notre-Dame1.

Va, prodigue au bandit les adorations;

Martyrs, vous l'entendîtes!
Dieu te voit, et là-haut tes bénédictions,

O prêtre, sont maudites!

Les proscrits sont partis, aux flancs du ponton noir.

Pour
Alger, pour
Cayenneî;
Ils ont vu
Bonaparte à
Paris, ils vont voir

En
Afrique l'hyène.

Ouvriers, paysans qu'on anache au labour.

Le sombre exil vous fauche!
Bien, regarde à ta droite, archevêque
Sibour,

Et regarde à ta gauche :

Ton diacre est
Trahison et ton sous-diacre est
Vol;

Vends ton
Dieu, vends ton âme.
Allons, coiffe ta mitre, allons, mets ton licol,

Chante, vieux prêtre infâme!

Le meurtre à tes côtés suit l'office divin.

Criant : feu sur qui bouge!
Satan tient la burette, et ce n'est pas de vin

Que ton ciboire est rouge3.



Bruxelles. 3 janvier 1852.






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Victor Hugo
(1802 - 1885)
 
  Victor Hugo - Portrait  
 
Portrait de Victor Hugo


Biographie / Œuvres

C'est Hugo qui, sans doute, a le mieux incarné le romantisme: son goût pour la nature, pour l'exotisme, ses postures orgueilleuses, son rôle d'exilé, sa conception du poète comme prophète, tout cela fait de l'auteur des Misérables l'un des romantiques les plus purs et les plus puissants qui soient. La force de son inspiration s'est exprimée par le vocabulaire le plus vaste de toute la littérature

Chronologie

1802
— Naissance le 26 Février à Besançon. Il est le troisième fils du capitaine Léopold Hugo et de Sophie Trébuchet. Suivant les affectations du père, nommé général et comte d'Empire en 1809, la famille Hugo s'établit en Italie, en Espagne, puis à Paris.

Chronologie historique

1848

Bibliographie sÉlective