Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Victor Hugo

A propos de la loi faider - Poéme


Poéme / Poémes d'Victor Hugo





Ce qu'on appelle
Charte ou
Constitution,

C'est un antre qu'un peuple en révolution

Creuse dans le granit, abri sûr et fidèle.

Joyeux, le peuple enferme en cette citadelle

Ses conquêtes, ses droits, payés de tant d'efforts,

Ses progrès, son honneur; pour garder ces trésors.

Il installe en la haute et superbe tanière

La fauve liberté, secouant sa crinière.

L'œuvre laite, il s'apaise, il reprend ses travaux,

Il retourne à son champ, fier de ses droits nouveaux,

Et tranquille, il s'endort sur des dates célèbres.

Sans songer aux larrons rôdant dans les ténèbres.

Un beau matin, le peuple en s'éveillant va voir

Sa
Constitution, temple de son pouvoir;

Hélas! de l'antre auguste on a fait une niche.

Il y mit un lion2, il y trouve un caniche.



Jersey.
Décembre 1852.






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Victor Hugo
(1802 - 1885)
 
  Victor Hugo - Portrait  
 
Portrait de Victor Hugo


Biographie / Œuvres

C'est Hugo qui, sans doute, a le mieux incarné le romantisme: son goût pour la nature, pour l'exotisme, ses postures orgueilleuses, son rôle d'exilé, sa conception du poète comme prophète, tout cela fait de l'auteur des Misérables l'un des romantiques les plus purs et les plus puissants qui soient. La force de son inspiration s'est exprimée par le vocabulaire le plus vaste de toute la littérature

Chronologie

1802
— Naissance le 26 Février à Besançon. Il est le troisième fils du capitaine Léopold Hugo et de Sophie Trébuchet. Suivant les affectations du père, nommé général et comte d'Empire en 1809, la famille Hugo s'établit en Italie, en Espagne, puis à Paris.

Chronologie historique

1848

Bibliographie sÉlective