Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Paul Eluard

Oser et l'espoir - Poéme


Poéme / Poémes d'Paul Eluard





Lorsque le pélican

Les murs de la maison se ressemblent

Une voix enfantine répond

Oui comme un grain de blé et les bottes de sept

lieues
Sur l'un des murs il y a les portraits de famille
Un singe à l'infini

Sur l'autre il y a la porte ce tableau changeant
Où je pénètre moi
La première

Puis on devise sous la lampe

D'un mal étrange

Qui fait les fous et les génies

L'enfant a des lumières

Des poudres mystérieuses qu'elle rapporte de loin

Et que l'on goûte les yeux fermés

Pauvre petit ange disait la mère



De ce ton des mères moins belles que leur fille
Et jalouses

Violette rêvait de bains de lait
De belles robes de pain frais
De belles robes de sang pur
Un jour il n'y aura plus de pères
Dans les jardins de la jeunesse
Il y aura des inconnus
Tous les inconnus

Les hommes pour lesquels on est toujours toute neuve
Et la première

Les hommes pour lesquels on échappe à soi-même

Les hommes pour lesquels on n'est la fille de personne

Violette a rêvé de défaire
A défait

L'affreux nœud de serpents des liens du sang.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Paul Eluard
(1895 - 1952)
 
  Paul Eluard - Portrait  
 
Portrait de Paul Eluard


Biographie / Œuvres

Eugène Grindel, dit Paul Eluard est né en 1895 à Saint-Denis. En décembre 1912, il doit interrompre ses études , et se rend en Suisse, pour soigner une tuberculose. Il y fait la connaissance d'une jeune fille russe, Helena Dmitrievna Diakonava, dont il tombe amoureux. Il la surnomme Gala et l'épouse en 1916.