Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Michel Leiris

Jeunes filles - Poéme


Poéme / Poémes d'Michel Leiris





Une fille étend les bras parallèlement aux lignes très

pures de son corps alors voici que le caillou s'entr'ouvre révélant sa mer intérieure son écume cachée



Vagues solides sur qui roulent en parcelles de poussière

des vaisseaux démâtés marée montante dont le cours vient d'être suspendu

par l'arrêt subit d'une lune d'acier se balançant



entre quatre murs rigides profondeurs inexploitables la structure intime se dévoile afin que ses échafaudages reproduisent retournée la grande tour des secousses sismiques et

ses lézardes

de jouissance

Si vous joigniez les mains

jeunes filles aux longs colliers d'or rose

si vos genoux s'entrechoquaient comme des plantes

déchirées l'air s'emplirait d'un nuage étrange d'éther



grisant comme une salive d'astre une lèvre aux commissures de miel



Les infinis replis du corps sont des fleuves aux rives

extrêmement douces ou aimerait y trouver des bosquets des tonnelles

remplis d'amis joyeux en revenir au crépuscule loin des chenils hargneux mais trop de pierres sont sur ces routes souvent

torrides à cause d'un ciel malade qui laisse ainsi tomber en

grêle ses ulcères
Les barques sans voiles ni rames dans la pénombre

glissent les chansons tournent en morsures et c'est au fond de la plus nue des paumes la formation

de la ligne d'amour



Tendez jeunes filles tendez la fraîcheur de vos bras leur pluie si fine dont ma tête s'étonne ce que j'aimerai toujours c'est voir les murs se disloquer les arcs se fendre de la tête aux pieds les piles de bois pourrir puis se déformer

mais dites-moi quelle flèche en sortira?










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Michel Leiris
(1901 - 1990)
 
  Michel Leiris - Portrait  
 
Portrait de Michel Leiris


La vie et l\'Œuvre de michel leiris

Né à Paris en 1901, Michel Leiris commence à écrire vers l'âge de vingt ans, bientôt soutenu par son aîné, le peintre André Masson, qui lui découvre tout un univers. Dès 1924, l'année où André Breton publie le Manifeste du surréalisme, il participe à ce mouvement, dont il se séparera en 1929, sans renoncer aux buts de total affranchissement psychologique et social que les surréalistes s'étaient as

Biographie / bibliographie

20 avril 1901 Naissance à Paris