Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Michel Leiris



Biographie / bibliographie de Michel Leiris


Poésie / Poémes d'Michel Leiris





20 avril 1901 Naissance à Paris



1921 Fait la connaissance de Max Jacob, Georges-Henri Rivière.



1924 Rencontre André Breton, Robert Desnos, Georges bataille. Adhère au mouvement surréaliste.



1926 Mariage avec Louise Godon, belle-fille de Daniel-Henry Kahnweiler.





1929 Rupture avec le surréalisme. Débute une psychanalyse avec Adrien Borel.

Devient secrétaire de rédaction avec Marcel Griaule de la revue Documents, fondée par Georges-Henri Rivière, Carl Einstein et Georges Bataille.



1931 Participe à la Mission ethnographique et linguistique Dakar-Djibouti



1933 (1931-1933) en tant que secrétaire archiviste enquêteur.

Chargé par Paul Rivet du Département d’Afrique noire au musée d’ethnologie du Trocadéro.



1924 Parution de l’Afrique fantôme chez Gallimard.

Devient membre actif du Comité de vigilance des intellectuels anti-fascites, fondé par Alain,

Paul Langevin et Paul Rivet.



1937 Fonde avec Georges Bataille et Roger Caillois Le Collège de sociologie.



1939 Parution de l’Age d’homme.

Mobilisé et envoyé dans le sud Oranais.



1943 Chargé de recherche au CNRS.



1948 Devient l’ami de Aimé Césaire.



1957 Tentative de suicide. Reste 4 jours dans le coma.



1960 Signataire de la Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie

(manifeste des 121).



1966 Rencontre Francis Bacon.



1979 Participe à la conception de l’exposition Les rites de la mort.



1980 Refuse le Grand prix national des lettres.



1986 Fonde avec Jean Jamin la revue Gradhiva



1988 Lègue ses biens à Amnesty International, à la Fondation des Droits de l’Homme, au Mouvement contre le racisme et sa bibliothèque à la Bibliothèque Jacques Doucet.



1990 Meurt à 89 ans.



Bibliographie



Cinq Etudes d’ethnologie (dont Race et Civilisation).



Contacts de civilisation en Martinique et en Guadeloupe. - Gallimard-Unesco, 1987.



L’Afrique fantôme. - Gallimard, 1988 (Tel).



La Langue secrète des Dogons de Sanga. - J.M. Place, 1992.



La Possession et ses aspects théâtraux chez les Ethiopiens de Gondar. - Fata Morgana, 1989.



Miroir de l’Afrique / éd. par J. Jamin. - Gallimard, 1996.



A cor et à cri. - Gallimard, 1988.



Afrique noire : la création plastique / J. Delange. - Gallimard, 1967.



Au-delà d’un regard : entretiens sur l’art africain / par Paul Lebeer . - Bibliothèque des arts, 1994.



Aurora. - Gallimard, 1990 (L’Imaginaire).



Bacon le hors-la-loi . - Fourbis, cop. 1989.



Brisées. - Gallimard, 1992 (Folio ; 188).



Exposition. Paris, Musée national d’art moderne. 1984. Donation Louis et Michel Leiris : 22 nov. 1984-28



janv. 1985. - Centre Georges Pompidou, 1984.- Salle W [708.4 PARI mo]



Fissures / hors texte de Juan Miro. - Fourbis, 1990.



Fissures. - Fourbis, 1990.



Francis Bacon. - A. Michel, 1987. - Salle F [709.204 BACO 5 LE]



Grande fuite de neige. - Fata Morgana, 1992.



Haut mal ; Autres lancers. - Gallimard, 1990. -



Images de marques. - Le Temps qu’il fait, 1989.



Journal 1922-1989 / éd. par J. Jamin. - Gallimard, 1992.



Journal de Chine / éd. par J. Jamin. - Gallimard, 1994.]



L’Age d’homme. - Gallimard, 1991 (Folio ; 435).



L’Evasion souterraine /éd. par C. Maubon. - Fata Morgana, 1992.



L’Homme sans honneur : notes pour le sacré dans la vie quotidienne / éd. par J. Jamin. - J.M Place, 1994. - (Les cahiers de Gradhiva ; 23).



La Règle du jeu. - 1986-1990 (4 vol. comprenant Biffures, Fourbis, Fibrilles, Frêle bruit).



Langage, tangage ou ce que les mots me disent. - Gallimard, 1985.



Le Ruban au cou d’Olympia. - Gallimard, 1986



Miroir de la Tauromachie. - Fata Morgana, 1981.



Mots sans mémoire : Simulacre, Le Point cardinal, Glossaire j’y serre mes gloses, Bagatelles végétales… - Gallimard, 1989.



Nuits sans nuit et quelques jours sans jour. - Gallimard, 1988.



Ondes. - Le Temps qu’il fait, 1987.



Operratiques. - POL, 1992.



Pierres pour un Alberto Giacometti. - L’Echoppe, 1992.



Un Génie sans piédestal : et autres récits sur Picasso / présentation M.L. Bernadac. - Fourbis, 1992.








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Michel Leiris
(1901 - 1990)
 
  Michel Leiris - Portrait  
 
Portrait de Michel Leiris


La vie et l\'Œuvre de michel leiris

Né à Paris en 1901, Michel Leiris commence à écrire vers l'âge de vingt ans, bientôt soutenu par son aîné, le peintre André Masson, qui lui découvre tout un univers. Dès 1924, l'année où André Breton publie le Manifeste du surréalisme, il participe à ce mouvement, dont il se séparera en 1929, sans renoncer aux buts de total affranchissement psychologique et social que les surréalistes s'étaient as

Biographie / bibliographie

20 avril 1901 Naissance à Paris