Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Réda

Rue rousselet - Poéme


Poéme / Poémes d'Jacques Réda





De la rue avec son vieux mur on dit qu'elle s'enfuit.
C'est vrai sur quelques pas après l'angle, puis tout

s'apaise,
Et le vieux mur devient son propre reflet dans une eau
Très ancienne ; et si l'on marchait, changerait-on de vie
Ou d'âme avant d'atteindre l'angle opposé qui navigue
En un temps différent, dans la lente clarté fragile
Des feuilles d'un jardin clos sur les souvenirs ?

La clé,
Nous l'avons vue un jour briller entre des livres, doigts,
Nuages oubliés ; tous les rayons du soir la cherchent
Parmi la symétrie énigmatique des balcons
Où le ciel vacillant se penche pour attendre une ombre ; —
Oblique à travers la douceur fugace de la rue,
Elle s'enfuit déjà par tout l'oblique de nos coeurs.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Réda
(1929 - ?)
 
  Jacques Réda - Portrait  
 
Portrait de Jacques Réda


Biographie / Œuvres

Jacques Réda est né à Lunéville en 1929. Après des études inachevées de droit, il monte à Paris en 1953. Il y sera membre du comité de lecture des éditions Gallimard, avant de devenir rédacteur en chef de la Nouvelle Revue Française de 1987 à 1995. Grand Prix de poésie de l'Académie française en 1997, il sera également récompensé de la bourse Goncourt de la poésie en 1999.