Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Réda



Biographie / Œuvres de Jacques Réda


Poésie / Poémes d'Jacques Réda





Jacques Réda est né à Lunéville en 1929. Après des études inachevées de droit, il monte à Paris en 1953. Il y sera membre du comité de lecture des éditions Gallimard, avant de devenir rédacteur en chef de la Nouvelle Revue Française de 1987 à 1995. Grand Prix de poésie de l'Académie française en 1997, il sera également récompensé de la bourse Goncourt de la poésie en 1999.



Son premier recueil, « Amen » (1968), préfigure ce que sera son oeuvre : élégiaque, en quête des petits secrets cachés derrière la surface mystérieuse du monde. Réda est un promeneur. Avec « Recommandations aux promeneurs » (1988) ou « Le sens de la marche » (1990), il s'est d'abord fait connaître pour ses promenades dans les arrondissements de Paris, les gares ou les petites villes de provinces où il arrive provenant de Paris en vélosolex, en s'étant au préalable perdu sur les petites routes et ayant subi toutes sortes de mésaventures.





Jacques Réda n'est pas seulement un poète. C'est également un passionné de musique, un critique de jazz à l'oreille sûre et au goût éclectique. Outre ses contributions à Jazz magazine, « L'improviste » (1980) et « Jouer le jeu » (1985) contiennent des textes et des poèmes consacrés au jazz, et en 2002, il publie une « Autobiographie du jazz ». Il trace des parallèles entre le musicien qui s'exprime à travers son instrument et le poète à travers ses mots, puisant tous les deux dans le rythme et l'esprit de tout ce qui les entoure, et il explique que la musique et la poésie sont une manière pour l'artiste d'affirmer qu'il est vivant, et cela malgré la menace inéluctable de la mort.



Amen (Gallimard, collection « Le Chemin »), 1968.

Récitatif (Gallimard, collection « Le Chemin »), 1970.

La tourne (Gallimard, collection « Le Chemin »), 1975.

Les Ruines de Paris (Gallimard, collection « Le Chemin »), 1977.

L'Improviste, une lecture du jazz (Gallimard, collection « Le Chemin »), 1980.

Anthologie des musiciens de jazz (Stock), 1981.

P.L.M. et autres textes (Le Temps qu'il fait), 1982'.

Hors les murs (Gallimard, collection « Le Chemin »), 1982.

Gares et trains (A.CE., collection « Le Piéton de Paris »), 19S32.

Le Bitume est exquis (Fata Morgana), 1984.

L'Herbe des talus (Gallimard, collection « Le Chemin »), 1984.

Celle qui vient à pas légers (Fata Morgana), 1985.

Beauté suburbaine (Fanlac), 1985.

Jouer le jeu (L'Improviste II) (Gallimard, collection « Le Chemin »), 1985.

Premier livre des reconnaissances (Fata Morgana), 1985.

Châteaux des courants d'air (Gallimard), 1987.

Un voyage aux sources de la Seine (Fata Morgana), 19873.

Recommandations aux promeneurs (Gallimard), 1988.

Ferveur de Borges (Fata Morgana), 1988.



Éléments de bibliographie



Roger Munier : « Le Parcours oblique » (Critique, n° 269, octobre

1969), nouvelle version dans Le Parcours oblique (Éditions de La

Différence), 1979. Gil Jouanard : « Deux poètes de grand chemin » (Solaire, n° 13,

deuxième trimestre 1976). Pierre-Alain Tâche : « L'Usage quotidien » (La Revue de Belles

Lettres, n° 1/1976, juillet 1976). Jean Roudaut : « Le Devoir d'attente » (La Nouvelle Revue

Française, n° 307, août 1978). Lionel Ray : « Hors les murs » (La Nouvelle Revue Française,

n 361, février 1983). Daniel LeuweRS : « Jacques Réda ou Les intermittences du passage » (La Nouvelle Revue Française, n 376, mai 1984). Yves Leclair : « Oraison du matin » (L'École des Lettres n° 13,

deuxième cycle, mai 1983) ; « Petit solectionnaire de Réda à

l'usage des traînards » (Sud, n° 58, 1985). Stéphane Marti et Philippe Sudan : « Entretien avec Jacques

Réda » (Questions et Variations n° 6/7/8, Fribourg, 1985). Jean-Michel Maulpoix : Jacques Réda, le désastre et la merveille

(Seghers, collection « Poètes d'aujourd'hui », 1986). Jean-Pierre Richard : « Scènes d'herbe » (Littérature, Larousse,

n° 67, octobre 1987).









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Réda
(1929 - ?)
 
  Jacques Réda - Portrait  
 
Portrait de Jacques Réda


Biographie / Œuvres

Jacques Réda est né à Lunéville en 1929. Après des études inachevées de droit, il monte à Paris en 1953. Il y sera membre du comité de lecture des éditions Gallimard, avant de devenir rédacteur en chef de la Nouvelle Revue Française de 1987 à 1995. Grand Prix de poésie de l'Académie française en 1997, il sera également récompensé de la bourse Goncourt de la poésie en 1999.