Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Réda




Naissance: 24 janvier 1929 (83 ans) Lunéville, Meurthe-et-Moselle
Décès: ...

Jacques Réda est né en 1929, à Lunéville, d'ascendants piémontais et bourguignons. Après le cycle secondaire (en partie au collège Saint-François de Sales d'Evreux). il a un peu étudié le droit et fait divers métiers avant de devenir lecteur pour l'édition et, en 1987, rédacteur en chef de La Nouvelle Revue Française.

Ayant, entre 1952 et 1955. donné quelques plaquettes prématurées, il n'écrivit plus ensuite publiquement que pour le mensuel Jazz Magazine et pour les Cahiers du Sud, où ce qu'il considère comme ses premiers « vrais » poèmes ont paru en 1961. Mais sept ans passèrent encore avant la sortie de son premier livre, Amen, suivi par Récitatif en 1970 et par La tourne en 1975. Durant la même période il a collaboré notamment aux Cahiers du Chemin.



Rédacteur en chef de la NRF de 1987 à 1995, collaborateur à Jazz magazine, infatigable promeneur, il a notamment publié Amen (1968), Récitatif (1970), Les ruines de Paris (1977), L'improviste (1980), Hors les murs (1982), L'herbe des talus (1984), Celle qui vient à pas léger (1985), Châteaux des courants d'air (1986), Recommandations aux promeneurs (1988), Retour au calme (1989), Le sens de la marche (1990), La liberté des rues (1997), La course (1999). [ Lire la biographie de Jacques Réda]


Tous les poèmes de Jacques Réda (poésie)




Poémes

Mort d'un poète
Les vivants
Rebelles
Frontaliers
Naissance de virgile r.
Seuil du désordre
La porte
Tristesse d'homère
La voix dans l'intervalle
Récit
Personnages dans la banlieue
Palais-royal
L'habitante et le lieu
Post-scriptum
Le crime de basse-yutz
Matin d'octobre
Soldat de plomb perdu dans l'herbe
N. en tailleur bleu
Roman
Hauteurs de belleville
Le bracelet perdu
Sous la nuit
Pluie du matin
L'aurore hésite
La halte à l'auberge
Après-midi
Espère et tremble
Le ciel à villaroche
Lente approche du ciel
Rue rousselet
Soir
Deux songes
Charente
Le soir éclaircissant
Prière d'un passant
L'instant
Le soir sur la charente
L'automne rue rousselet
Flaques
Automne
Dernier dimanche de l'été
Septembre
La rentrée
Porte d'automne
Distance de l'automne
Pluie en octobre
Dans la maison
L'intervalle
La terre qui s'éloigne
Amen
Les fils du ciel
Mauvaise tête
Terre des livres
Situation de l'âme
Les lettres de l'épitaphe
Apollo
équinoxe
Le détour
Couvre-feu
Le correspondant
La fête est finie
L'œil circulaire
Oraison du matin
Bienveillance
Lettre a marie
Traversée de la seudre
Aparté
Pâques
L'empan
La promenade du pensionnaire
HÔtel continental
Bruges
Fragment des étés
Recitatif
Transfert
Langue maternelle



Prose

La tourne


Articles littéraires au sujet de Jacques Réda


     

    Poètes contemporains Jacques Réda (1929 - ?)



    1000 A.D. 1899 1909 1925 1928 2017 A.D.

    Henri Michaux
    (1899 - 1984)
    Pierre Audard
    (1909 - 1981)
    Robert Marteau
    (1925 - 2011)
    Françoise Hàn
    (1928 - ?)
     

     

    Contact - Membres - Conditions d'utilisation

    © WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



    Jacques Réda
    (1929 - ?)
     
      Jacques Réda - Portrait  
     
    Portrait de Jacques Réda


    Biographie / Œuvres

    Jacques Réda est né à Lunéville en 1929. Après des études inachevées de droit, il monte à Paris en 1953. Il y sera membre du comité de lecture des éditions Gallimard, avant de devenir rédacteur en chef de la Nouvelle Revue Française de 1987 à 1995. Grand Prix de poésie de l'Académie française en 1997, il sera également récompensé de la bourse Goncourt de la poésie en 1999.