Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Réda

Le ciel à villaroche - Poéme


Poéme / Poémes d'Jacques Réda





Dans l'évidence et l'indicible était cette simplicité :
L'angle du toit d'aluminium, le mur blanc perpendiculaire À l'horizon de granges basses, de boqueteaux rouilles,
Etroit segment de paix dans une profondeur active et

lumineuse.
Interrompu à l'opposé par le cadre où je me tenais
Depuis longtemps déjà immobile devant le ciel,
Lambeau de bleu coupé par les lignes du toit
Et qui, limpide et dur comme l'œil d'une femme nue,
Levait au ras des bois sa jeune paupière.
O mon amour, mon petit ciel,
De quelle certitude ai-je été possédé soudain.
Pour danser à la fin comme j'ai fait pour toi, riant
Comme on sort de la mer enveloppé de gouttelettes,
Planant très haut porté par le battement de mes bras
Qui dessinaient sans le savoir la figure secrète,
L'alpha et l'oméga mêlés en une seule rose.













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Réda
(1929 - ?)
 
  Jacques Réda - Portrait  
 
Portrait de Jacques Réda


Biographie / Œuvres

Jacques Réda est né à Lunéville en 1929. Après des études inachevées de droit, il monte à Paris en 1953. Il y sera membre du comité de lecture des éditions Gallimard, avant de devenir rédacteur en chef de la Nouvelle Revue Française de 1987 à 1995. Grand Prix de poésie de l'Académie française en 1997, il sera également récompensé de la bourse Goncourt de la poésie en 1999.