Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Chessex

Leur vertu - Poéme


Poéme / Poémes d'Jacques Chessex





Que l'été dans son armure d'orage
Que les harpes de la pluie
Que le guetteur ailé des seigles
L'évanouissement des anciens arcs-en-ciel
Les cloches revenues dans la fournaise des

enfances
Quand la saison pesait comme une chape d'or

noirci
Sur l'aire des fermes oubliées à l'agonie

dans les plis des dernières collines



Que les vergers apparemment pacifiques
Le safran tibétain des éteules
Le poids très lent des fleurs fatiguées
Les errances des chats à la trêve de l'ombre

Que le visage entrevu à l'embrasure
La maison lisse de ce visage
La nuit à descendre sur lui

sur la maison par lui hantée



Ah qu'ils demeurent intouchables
Qu'ils régnent dans la lumière des hypostases
Pour nourrir la fable de leur exemple
Cette lamaserie à ravir et à combler



La geste fragmentaire où je ne mange pas encore

leur vertu

O nombre des étés repus et insatiables
Je regarde la mort dans les cours blanches
Avec les rats, les cris des éperviers
La mémoire de l'enfance

vaste à détruire mes partages











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Chessex
(1934 - 2009)
 
  Jacques Chessex - Portrait  
 
Portrait de Jacques Chessex


Biographie

Jacques Chessex fait ses études à Fribourg, puis à Lausanne où il entreprend des études de lettres et rédige un mémoire sur Francis Ponge. Il s'oriente ensuite vers l'enseignement du français, mais écrit dès son plus jeune âge de la poésie. Il publie en 1954 un premier recueil Le jour proche, bientôt suivi de trois autres volumes Chant de printemps, Une Voix dans la nuit, Batailles dans l'air.