Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Guillevic Sphère



Bibliographie de Guillevic Sphère


Poésie / Poémes d'Guillevic Sphère





Guillevic était l'un des poètes majeurs de notre temps, avec une oeuvre dépouillée, cristalline et forte, traduite en plus de quarante langues dans 60 pays. Pour lui, la poésie permettait de maîtriser l'inquiétante étrangeté des choses. Sa langue dans de courts textes, était précise, dépouillée et travaillée au point qu'un critique avait qualifié sa poésie, d'aiguë et brillante comme un rocher breton.



Eugène Guillevic, plus couramment appelé Guillevic, a vécu enfant dans le Nord, suivant son père gendarme. En 1926, il entre dans l'administration de l'enregistrement : Alsace, Ardennes, puis le ministère des Finances et des Affaires économiques en février 1955. Il vit alors à Paris. Catholique pratiquant jusque vers 30 ans, Guillevic devient sympathisant communiste lors de la guerre d'Espagne, puis adhère au Parti communiste en 1942 et restera fidèle à cet engagement jusqu'en 1980.





Son premier livre : Terraqué, date de 1942, suivi en 1947 par Exécutoire.



Autres recueils publiés aux Editions Gallimard : Gagner (1949), Carnac (1961), Sphère (1963), Avec (1966), Euclidiennes, (1967), Ville (1969), Paroi (1970), Inclus (1973), Du domaine (1977), Étier (1979), Autres (1980), Trouées (1981), Requis (1983), Motifs (1987), Creusement (1987), Art poétique (1989), Le Chant (1990), Maintenant (1993), Possibles futurs (1996).



Aux Editions Seghers : Terre à bonheur (1952, 1985).



Aux Editeurs français réunis : Encoches (1970).



Nombreuses publications (à tirage limité) en collaboration avec des peintres. Grand Prix National de Poésie en 1984. La poésie de Guillevic est traduite dans plus de quarante langues et de soixante pays. Il a également une importante oeuvre de traducteur.



M. Brophy, Eugène Guillevic, Amsterdam, Rodopi, 1993 ; S. Gaubert (dir.), Lire Guillevic, Lyon, Presses Universitaires, 1983 ; A.-M. Mitchell, Guillevic, Marseille, Le Temps parallèle, 1989 ; J. Pierrot, Guillevic ou la sérénité gagnée, Seyssel, Champ Vallon, 1984 ; J. Tortel, Guillevic, Paris, Seghers Poètes d'aujourd'hui, 1990.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Guillevic Sphère
(1907 - 1997)
 
  Guillevic Sphère - Portrait  
 
Portrait de Guillevic Sphère


La vie et l'Œuvre de guillevig

Guillevic est né à Carnac (Morbihan) le 5 août 1907.

Bibliographie

Guillevic était l'un des poètes majeurs de notre temps, avec une oeuvre dépouillée, cristalline et forte, traduite en plus de quarante langues dans 60 pays. Pour lui, la poésie permettait de maîtriser l'inquiétante étrangeté des choses. Sa langue dans de courts textes, était précise, dépouillée et travaillée au point qu'un critique avait qualifié sa poésie, d'aiguë et brillante comme un rocher bre