wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Paul Verlaine



Souvenirs de prison - Poéme


Poéme / Poémes d'Paul Verlaine





Depuis un an et plus je n'ai pas vu la queue

D'un journal.
Est-ce assez
Bibliothèque bleue ?

Parfois je me dis à pan moi : «
L'eusses-tu cru ? »

Eh bien, l'on n'en meurt pas.
D'abord c'est un peu cru.

Un peu bien blanc, et l'oil habitueux s'en fâche.

Mais l'esprit ! comme il rit et triomphe, le lâche !

Et puis, c'est un plaisir patriotique " et sain

De ne plus rien savoir de ce siècle assassin

Et de ne suivre plus dans sa dernière transe

Cette agonie épouvantable de la
France*.






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Paul Verlaine
(1844 - 1896)
 
  Paul Verlaine - Portrait  
 
Portrait de Paul Verlaine


Ouvres

Après une enfance à Metz, il fait ses études à Paris et trouve un emploi à l'Hôtel de Ville. Il fréquente les salons et cafés littéraires de la capitale et fait la connaissance de nombreux poètes célèbres de son époque. Ces rencontres l'incitent à composer lui aussi des vers. Verlaine est d'un caractère timide, et cette faiblesse est aggravée par des deuils familiaux : il se tourne alors vers la b

Chronologie


Biographie


mobile-img