wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Paul Verlaine



écrit sur un livre de notes intimes - Poéme


Poéme / Poémes d'Paul Verlaine





Ma vie en ce gros livre obscène tient à peine :

Obscène, ce gros livre ?
Hélas ! à peine obscène

Au prix de ma vie et du vivant que je suis !

Et cette vie et ce vivant, de quantes nuits

Et de combien de jours se somme leur scandale,

Pour faire du bouquin cette pyramidale

Surface encore entée en tel " sous-entendu ?

Mon
Dieu, sans qu'ils soient vieux comme il semblerait dû.

Cinquante ans bien sonnés couronnent de verveines

Et de soucis leurs fronts aux fiertés jadis vaines

Et maintenant aux sévérités d'apparat...

Et j'ai dit tout afin que nul n'en ignorât.

Tout, - et rien, pour qu'on ne sût rien, tiens ! qui m'importe

Vraiment, - et semblant fort, surtout, mettre à la porte

Toute prudence ou réticence, j'ai gardé

Toute prudence et me suis tu quand m'a guidé

Mon idée, et c'est bien pourquoi n'est pas obscène

Ni gros assez ce livre où je me mets en scène.






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Paul Verlaine
(1844 - 1896)
 
  Paul Verlaine - Portrait  
 
Portrait de Paul Verlaine


Ouvres

Après une enfance à Metz, il fait ses études à Paris et trouve un emploi à l'Hôtel de Ville. Il fréquente les salons et cafés littéraires de la capitale et fait la connaissance de nombreux poètes célèbres de son époque. Ces rencontres l'incitent à composer lui aussi des vers. Verlaine est d'un caractère timide, et cette faiblesse est aggravée par des deuils familiaux : il se tourne alors vers la b

Chronologie


Biographie


mobile-img