Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Izoard

Biographie, œuvres de Jacques Izoard


Poésie / Poémes d'Jacques Izoard





Naissance: 29 mai 1936 à Liège
Décès: 19 juillet 2008

Jacques Delmotte dit Jacques Izoard, né le 29 mai 1936 à Liège dans le quartier populaire de Sainte-Marguerite et est décédé le 19 juillet 2008, était un poète et essayiste belge. Ce fervent animateur de la poésie en Wallonie, surtout à Liège, est lui-même considéré comme un important poètes de langue française d’aujourd’hui, à la renommée internationale.

C'est sous le nom de Jacques Delmotte qu'est né le 29 mai 1936 à Liège, ville qu'il ne quittera pas, le futur Jacques Izoard. Professeur de lettres, il publie à 26 ans son premier recueil, Ce manteau de pauvreté, sous le pseudonyme auquel il restera fidèle. Dès lors, il écrit régulièrement d'étranges poèmes, qui allient la description minutieuse d'une réalité quotidienne et familière et les tourments d'un esprit et d'un corps passionnés, parfois même violents, mais aussi doucement blasés. La folie t'aime à la folie, se disait-il à lui-même.

Dès l'âge de 16 ans, Jacques Izoard publie ses premiers poèmes dans la revue Contacts. Il suit pendant quelques années des études de philologie romane qu'il est contraint d'arrêter pour travailler et gagner sa vie. Il devient enseignant dans le secondaire puis voyage en Europe. C'est à cette époque qu'il fait des rencontres fondamentales avec André Breton, Francis Ponge ou Supervielle. En 1962, il publie un premier recueil, 'Ce manteau de pauvreté'. Sa poésie, évoquant le quotidien, à la fois passionné et tourmenté, est récompensé du prix Mallarmé en 1979, plus précisément pour le recueil 'Vêtu, dévêtu, libre'. Toute sa vie, il garde la volonté de transmettre l'art de la poésie au plus grand nombre, pour cela il fonde une revue en 1972, Odradek, écrit plusieurs essais sur des poètes comme Andrée Chedid, et anime des ateliers de poésie à Liège. Il continue à écrire et à publier jusqu'en 2007.

Jacques Izoard publié Un chemin de sel pur (1969), La patrie empaillée (1973), Vêtu, dévêtu, libre (1978), Pavois du bleu (1983), Voyage sous la peau (1983), Traquenards, corps perdus (1996), Le bleu et la poussière (1998).







Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Izoard
(1936 - 2008)
 
  Jacques Izoard - Portrait  
 
Portrait de Jacques Izoard


Biographie

Le 29 mai 1936
naissance de Jacques Delmotte à Liège, dans le quartier populaire de Sainte-Marguerite. Son père est instituteur, sa mère professeur de dessin. Il aura une sœur (Francine, née en 1940) et un frère (Jean-Pierre, né en 1945). Ancêtres rhénans, dont on se transmet en famille de lointaines citations.

RepÈres bibliographiques

ŒUVRES DE JACQUES IZOARD