wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Etienne Jodelle



Complainte - Poéme


Poéme / Poémes d'Etienne Jodelle





Ce n'est que cruauté, ce ne sont que glaçons
Qui perdent vainement les heureuses moissons
Qu'un guerrier dût cueillir en sa belle
Déesse ;
Non, ce n'est pas glaçon mais c'est qu'il veut celer
Ce flambeau trop ardent qui le ferait brûler
S'il ne dissimulait l'amour de sa maîtresse.



Il se peut garantir pour un temps seulement,
Mais avant peu de jours son feu trop véhément
Sortira de son cour en plus grande abondance,
Comme un brasier qu'on veut sous la cendre amortir
Prend lentement vigueur, puis il vient à sortir,
Ardent et enflammé de sa vive puissance.



J'estime cet ami de couvrir son ardeur,
Aimant mieux se brûler qu'alléger sa douleur
D'un seul soupir, remède à sa langueur extrême.
C'est ainsi comme il faut les
Déesses aimer :
Endurer en aimant et plutôt consumer
Son âme qu'offenser la beauté que l'on aime.



Quand une telle
Amour s'empare de nos sens,
Les cours ont la faveur de cent contentements
Et le sucre plus doux de la vie amoureuse ;
L'ardeur en est secrète et secrets les moyens
D'où nous pouvons goûter les plus souverains biens
Dont le
Ciel puisse rendre une âme bienheureuse.






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Etienne Jodelle
(1532 - 1573)
 
  Etienne Jodelle - Portrait  
 
Portrait de Etienne Jodelle


Biographie / Ouvres

1532

Bibliographie

Poète et dramaturge français, l'une des gloires - mais la plus méconnue - de la Pléiade, Jodelle est aussi musicien, peintre, architecte, orateur et « vaillant aux armes ». Élève de Muret au collège de Boncourt, il fait jouer dès l'âge de vingt ans une pièce, Eugène, première tentative pour créer une comédie nationale. Jodelle semble avoir écrit une autre comédie, La Rencontre, qui, elle, est perd

mobile-img