Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Anna de Noailles



Biographie de Anna de Noailles


Poésie / Poémes d'Anna de Noailles





Anna-Elisabeth Bassaraba de Brancovan naît â Paris le 15 novembre 1876. Elle est fille du prince Gregoire Bassaraba de Brancovan et de Ralouka Musurus, issue d'une familie grecque illustre.

Elle passe une enfance heureuse, notamment â Amphion, la propriete familiale dont le parc borde le lac Leman, et oii elle decouvre l'ivresse de la narure. Anna a un frere, Constantin, et une sceur, Helene, future princesse de Caraman-Chimay, qu'elle aime tendrement.



Sa tante, la princesse Elena Bibescu, a, sous le nom d’Hélène Bibesco, joué un rôle actif dans la vie artistique parisienne à la fin du XIXe siècle jusqu’à sa mort en 1902.



Elle entretint une liaison avec Henri Franck (mort en 1912), poète patriotique proche de Maurice Barrès, frère de Lisette de Brinon.



En 1897, elle épouse Mathieu de Noailles (1873-1942), quatrième fils du septième duc de Noailles. Le couple, qui fait partie de la haute société parisienne de l’époque, a un fils, le comte Anne Jules (1900-1979).





Cependant elle perd son pere â l'âge de dix ans, et sa precocite poetique s'accompagne d'une sensibilite excessive et deja de problemes de sânte.

Sa jeunesse est marquee par ses premiers succes mondains, mais elle se lamente sur sa « misere doree ». Elle rencontre cependant Mathieu de Noailles, qu'elle epouse le 18 aout 1897 el dont elle a un fils, Anne-Jules, en 1900.



A partir de ce moment elle commence â publier et son prestige devient vite extraordinaire. Tres courtisee par le monde litteraire, elle noue aussi des amities fideles, notamment avec Proust, Cocteau, et plus tard Colette. Elle est aussi tres marquee par Barrts, qui eprouve pour elle une violente passion.



Les publications se succedent :

Le Cceur mnombrable, poemes, Paris, Calmann-Levy, 1901.

L'Ombre desjours, poemes, Paris, Calmann-Levy, 1902.

La Nouvelle esperance, roman, Paris, Calmann-Levy, 1903.

Le Visage emerveille, roman. Paris, Calmann-Levy, 1904.

La Dominalion, roman, Paris, Calmann-Levy, 1905.

Les Eblouissemems, poemes, Paris, Calmann-Levy, 1907.

Les Vivants ei les morts, poemes, Paris, Calmann-Levy, 1913.

De la Rive d'Europe ă la rive d'Asie, proses, Paris, Dorbon aîne,

Apres la guerre, sa consecration officielle esi eclatante, meme si sa personnalite ecrasante est parfois discutee. En janvier 1922, elle est reţue â l'Academie royale de Langue et de Litteraiure franţaise de Belgique (Colette lui succedera), et en 1925 devient Officier de la Legion d'Honneur.

Cependanl son ceuvre, marquee par Ies deuils et des souffrances pbysiques qui font d'elle une malade cloîtree, comme Prousi, ne cesse de s'approfondir.

Les Forces etemelles, poemes. Paris, Fayard, 1920.

Discours â l'Academie Royale de Langue et de Litteraiure francaise de Belgique, Paris, La Renaissance du Livre, 1922.

Les Innocentes ou la sagesse des femmes, nouvelles, Paris, Fayard, 1923.

Poeme de l'amour, poemes, Paris, Fayard, 1924.

Poemes d'enfance, poemes, Paris, Grasset, 1928.

L'Honnew de souffrir, poemes, Paris, Grasset, 1928.

Bxactiiudes, proses, Paris, Grasset, 1930.

Le Livre de ma vie, tome 1, Paris, Hachette, 1932 et Mercure de France, Paris, 1976.

Derniers vers, Grasset, 1933.

Demiers vers et poemes d'enfance, Grasset, 1934.

Douze poemes, Calmann-Levy, 1946 (ces trois derniers titres sont posthumes).

Anna de Noailies meurt le dimanche 30 avril 1933.



Trois livres importanis sont parus recemmem sur la poetesse : Claude Mignot-Ogliastri : Anna de Noailies, une amie de la princesse de Polignac, Paris, Meridiens Klincksieck, 1986.

Elisabeth Higonnet-Dugua : Anna de Noailies, Catur innombrable : biographie-correspondance, Editions Michele de Maule, 1989.

Franţois Broche : Anna de Noailies, un mystere en pkine lumiere, Robert Laffont, 1989 (une ires bonne biographie, mais qui n'enleve pas son interet au travail fondamental de C. Mignot-Ogliastri).

Une anthologie : Choix de Potsies, Fasquelle, 1930. Reedition : Grasset, 1976 (avec une preface de Jean Rostand).

Et surtout, d'innombrables temoignages chez tous ses contempo-rains : Proust, Cocteau, l'abbe Mugnier, Colene...








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Anna de Noailles
(1876 - 1933)
 
  Anna de Noailles - Portrait  
 
Portrait de Anna de Noailles


Biographie

Anna-Elisabeth Bassaraba de Brancovan naît â Paris le 15 novembre 1876. Elle est fille du prince Gregoire Bassaraba de Brancovan et de Ralouka Musurus, issue d'une familie grecque illustre.
Elle passe une enfance heureuse, notamment â Amphion, la propriete familiale dont le parc borde le lac Leman, et oii elle decouvre l'ivresse de la narure. Anna a un frere, Constantin, et une sceur, Helen