Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Victor Segalen

Ode xlviii - Ode


Ode / Poémes d'Victor Segalen





Et c'est ainsi,
Thibet nombreux que se rythment et se dénombrent tes apothéoses...

Comme des cloches, tes grands noms battent...
Comme des marques dans le temps...

J'entends les fantômes de
To-Bod,
Haut
Thibet, le mont accessible ; celui vers lequel on se hausse et qui vous porte et vous grandit...

To-Bod, et
Lha-Ssa,
Lha-Ssa, la ville où l'on n'arrivait pas, où
Ton arrive...

I.e nom du lieu et le château, la terre et sa ville maîtresse,

Lhassa, maintenant qui dépassera ? —

Les hommes liges et les bêles, les dieux fourmillants rayonnants, tous les êtres et créatures...

Les
Hommes ont nommé le nom de
Bod.

Et
Lha-Ssa, terre des esprits, — voici le lieu des créatures...
Les hommes nommant, l'Esprit vaguant...

Et bêtes, dieux, et dieux et hommes tous ensemble ont fait ces domaines — ces deux chants d'un seul livre inhumain.
Moines régnant et habitant, voyageurs montant à la peine... —
Tous ont atteint au moins la mort... au moins le linceul dans la neige...


Mais plus lointaine que
Bod et
Ssa, plus hautaine que l'espoir des
Bod-Pa...

Règne la contrée
Thibétaine... —
Celle qu'en marche on n'atteint pas, celle qui...

Poyoul !
Poyoul, objet des monts !
Ainsi se bâtit et hausse un poëme :

Objet —
Maléfice — et renonçant...

To-Bod,
Lha-Ssa et le territoire ineffable

Ainsi se partage le
Poëme.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Victor Segalen
(1878 - 1919)
 
  Victor Segalen - Portrait  
 
Portrait de Victor Segalen


Biographie / chronologie

1878
14 janvier. Naissance à Brest de Victor Segalen. Son père était breton, sa mère, mi-bretonne, mi-champenoise. Elle était autoritaire, étroitement catholique et dominait les siens. Bonne musicienne, elle fit faire de.la musique à son fils dés son plus jeune âge.
Eludes classiques dans un établissement dirigé par des Jésuites à Brest.

Bibliographie / Œuvres

ŒUVRES DE VICTOR SECALEN.