Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Raymond Queneau

Insecte importun - Poéme


Poéme / Poémes d'Raymond Queneau





Insecte importun libellule errante

Toutes les directions de l'espace s'allument

Chapelle du soir où voguent les navires désarmés

Où flottent les nacelles des ballons perdus

Dans l'air sec des sciences

Tous les livres étages vers la gloire

Navigations entre ces yeux morts ces yeux éteints

La joie s'est enfuie vers l'horizon qui dort

Les faubourgs sont trop loin pour la clarté des jours

Les fenêtres désertent l'espace lamentable

La faim roule dans l'obscurité

L'herbe manque aux moutons marques de la pâture

La nature hélas hélas ce n'est pas fini

Et toujours recommence

Ce petit air ancien qu'à huit ans j'enfermais dans un

[carnet brun
Il y avait un poème sur le chat

Un autre sur
Château-Gaillard
Et des tables de sinus hypothétiques
C'est la lumière qui a manqué
Et non pas la poussière

Les marches impaires ne me pardonneront jamais ma

[vitesse



Les minutes de ce jour

Sont plus longues que les années de mon enfance

L'escalier frémit

Actes timorés pensées tremblantes

Laisser au papier sa marge

A l'instant sa douleur

Cycles tournant des éphémères

Peinture faite de tronçons

Du haut en bas on désespère

De bas en haut c'est la chanson

Planisphère aux pôles troués

Des océans qui écument

Des cités désaffectées

Et des volcans qui s'enfument

Mais sur l'astrakan où scintille la neige

Des mains froides se sont posées

C'est pour toujours ou pour jamais

C'est pour maintenant











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Raymond Queneau
(1903 - 1976)
 
  Raymond Queneau - Portrait  
 
Portrait de Raymond Queneau


Chronologie

Queneau est un véritable acrobate. Toute sa vie il a jonglé entre littérature et mathématiques, malice et gravité, tendresse et dérision, érudition et innocence, humour et amertume. Curieux de tout, il a eu également une ambition encyclopédique ( la liste des livres qu'il a lus et souvent relus, établie par lui même, comporte environ 10 000 titres) et une volonté d'effectuer une recherche permanen