Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jean Orizet

Tour de jéricho - Poéme


Poéme / Poémes d'Jean Orizet





Neuf mille années avant notre ère, la tour de Jéricho dominait cet horizon de palmes et de sable.

Autour, une ville puissante existait — la première, dit-on, que bâtirent les hommes.



Grain à grain, le vent des siècles en fit le siège, mais, plutôt que de la jeter bas, il choisit de la noyer sous lui, de l'étouffer intacte.

Chaque millénaire voyait le sol, telle une très patiente marée, gagner lentement ses créneaux.



A la fin, tout fut recouvert : le désert engloutit la ville, sans toutefois la digérer.

La patience fouisseuse des bergers, puis des archéologues, a fait resurgir, en creux, son squelette.

Aujourd'hui la tour est un puits.

Sur ses parois se lit, à ciel ouvert, le palimpseste des civilisations, comme sur ces troncs fossiles, que la pression fit pierres précieuses, se ht l'âge incertain du temps.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jean Orizet
(1937 - ?)
 
  Jean Orizet - Portrait  
 
Portrait de Jean Orizet


Œuvres

Après avoir pratiqué le métier de journaliste, Jean Orizet devient le cofondateur, en 1969, de la revue Poésie 1 et travaille comme éditeur aux éditions du Cherche-midi. Ecrivain, voyageur et humaniste, ses textes, dont 'L' Attrapeur de rêves' ou 'La Cendre et l'étoile', lui permettent de figurer au rang des poètes les plus importants de sa génération.