Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Grevin

O meslange du monde ! ô mondaine inconstance - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Jacques Grevin





O meslange du monde ! ô mondaine inconstance !

O monde, mais immonde ! ô grand tout, mais un rien !

O le monde nouveau ! ô le monde ancien !

O tous deux parangons de certaine impuissance !



Que tiens tu dedans toy qui tienne une constance,
Sinon cest élément, qui ha moins de moyen
De garder entre tous l'accoustumé maintien,
Et qui semble de soy faire moins résistance ?



Troye, le grand tombeau de la
Grèce féconde,
Et
Romme, la tremeur du demeurant du monde,
D'eux-mesmes ont esté en la fin le tombeau.



Le
Xante * est demeuré, le
Tybre coule encore :
Voylà pourquoy,
Bordât, maintenant je déplore
Ce monde, ne voyant qu'asseurance dans l'eau.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Grevin
(1528 - 1570)
 
  Jacques Grevin - Portrait  
 
Portrait de Jacques Grevin