Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Georges Emmanuel Clancier

Mes rois - Poéme


Poéme / Poémes d'Georges Emmanuel Clancier





à ma grand'mère



Ceux de ma prière : feuillardicrs, bergères, tambours,
Mes rois me nommaient, errant par des pays de

collines.
Je sais leur fidélité, leurs blessures de labours
Et ces reflets de fontaines drapés contre leurs jours
Qui faisaient luire un enfant gauche au parvis des

usines.



Je serre vos mains, fuis le secours transparent des os,
Mains poussées comme avance une tigelle de sureau,
Tendres, élevant un duvet de terre devant elles,
Vouées à l'écorce tailladée où fondent les grêles
Mais pleines d'une moelle de douceur, mains de mes rois.



À l'orée d'une moisson se balancent vos visages.

Et c'est aimer forêt de deux, landes des nuages

Que se souvenir, au cœur plus campagnard de la

chair.
De vos regards, pauvres rois, de vos ombres dont la

mort
A jonché les chemins où s'abreuve votre village-













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Georges Emmanuel Clancier
(1914 - ?)
 
  Georges Emmanuel Clancier - Portrait  
 
Portrait de Georges Emmanuel Clancier


La vie et l'Œuvre de georges-emmanuel clancier

1914
Naissance à Limoges le 3 mai. Famille limousine de paysans, d'artisans et d'ouvriers porcelainiers. Le père, officier d'infanterie pendant la guerre, devient, la paix revenue, agent commercial.