Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Georges Emmanuel Clancier

Le voleur - Poéme


Poéme / Poémes d'Georges Emmanuel Clancier





à
Léon
Gabriel
Gros



Je veille au grand soleil, à l'étoile des landes,
D'où les routes s'en vont vers les douze collines,
Vers le monde pressé soulevé dans les mains
Ondoyantes et pleines de la nuit

Sur mes bras tendus au vent, mes lèvres sèches

d'amour.
Dans mes yeux qui chantent qui volent au secours des

feux,
En mes chaudes racines, par delà le souvenir
Inconnu et bruissant de mes espoirs écartelés.
Par-dessus le temple des voix, sous le sol du silencc-Avant l'aube, avant le fil lumineux de la mémoire,
Dans la naissance sans ombre et sans cri de mon

appel.
Dans cet appel doré comme un automne sans orgueil,
J'apporte les douze collines, les douze noms,
Le timide épervier du monde.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Georges Emmanuel Clancier
(1914 - ?)
 
  Georges Emmanuel Clancier - Portrait  
 
Portrait de Georges Emmanuel Clancier


La vie et l'Œuvre de georges-emmanuel clancier

1914
Naissance à Limoges le 3 mai. Famille limousine de paysans, d'artisans et d'ouvriers porcelainiers. Le père, officier d'infanterie pendant la guerre, devient, la paix revenue, agent commercial.