Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Georges Emmanuel Clancier

Biographie, œuvres de Georges Emmanuel Clancier


Poésie / Poémes d'Georges Emmanuel Clancier





Naissance: 3 mai 1914
Décès: ...

Biographie

Né à Limoges, le 3 mai 1914, Georges-Emmanuel Clancier fait ses études dans sa ville natale et à Poitiers (licence de lettres). Dès la Libération, il est journaliste dans la presse écrite et à la radiodiffusion (Grand Prix « Maurice Bourdet », en 1949, pour ses reportages en France et à l'étranger). A partir de 1955 lui sont confiées à Paris des fonctions artistiques et administratives à la direction générale de la Radiodiffusion et de la Télévision. En 1967, il est délégué aux Affaires cultu-relles pour le pavillon de la France à l'exposition universelle de Montréal. Poète, romancier et critique, G.-E. Clancier participe de 1940 à 1945 au comité de rédaction de la revue Fontaine, dirigée à Alger par Max-Pol Fouchet, de 1942 à 1944 il est en France occupée le correspondant clandestin de cette revue. De 1942 à 1972, il publie dix recueils de poèmes (Peut-être une demeure), des essais, critiques et de nombreux romans. Parmi ceux-ci le cycle du Pain noir obtient plusieurs prix littéraires, notamment le Grand Prix du roman de la Société des gens de lettres (1957), le Prix des Quatre Jurys, le Prix Eugène Le Roy, etc. L'Eternité plus un jour lui vaut en 1970 le Prix des Libraires. G.-E. Clancier a obtenu le Grand Prix de littérature de l’Académie française pour l'ensemble de son œuvre (1971).

Georges-Emmanuel Clancier naît dans une famille issue, côté paternel d'artisans de Châlus et, côté maternel, d'ouvriers porcelainiers de Saint-Yrieix. Il fait ses études de 1919 à 1931 au lycée de Limoges, interrompues en classe de philosophie par la maladie.

Poète et romancier, à part entière chaque fois, sans que l'une des orientations de son travail ne soit, comme il peut arriver, qu'un prolongement accessoire de l'autre, Georges-Emmanuel Clancier analyse dans La poésie et ses environs ce qui distingue et rassemble ces deux formes de création : il y voit « les deux faces d'une même tentative ou tentation de l'homme de vaincre le temps, la mort, de susciter un objet qui les intègre et les dépasse ». Mais l'une et l'autre s'enracinent dans ce temps de façons toutes différentes. « Le roman, écrit-il, sauve la vie non pas en l'arrachant au temps mais, au contraire, en rendant sensible le mouvement du temps à travers une vie. » Complémentairement, « le poème est négation du temps, exaltation de l'instant rendu immobile et illimité, telle une image microscopique de l'éternité (...), qui ne cesse de jaillir hors du temps ou, plus exactement, au-dessus du temps, comme l'île est au-dessus de la mer ».








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Georges Emmanuel Clancier
(1914 - ?)
 
  Georges Emmanuel Clancier - Portrait  
 
Portrait de Georges Emmanuel Clancier


La vie et l'Œuvre de georges-emmanuel clancier

1914
Naissance à Limoges le 3 mai. Famille limousine de paysans, d'artisans et d'ouvriers porcelainiers. Le père, officier d'infanterie pendant la guerre, devient, la paix revenue, agent commercial.