Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Etienne Jodelle

Chaque temple en ce jour donne argument fort ample - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Etienne Jodelle





Chaque temple en ce jour donne argument fort ample
De joye, refaisant son haut feste sonner,
Et d'un chant gay son cœur et sa nef resonner,
Ou chaque image à nu découverte on contemple.



En l'église je pren de l'église l'exemple,

Je veux le dueil, la peur, la peine abandonner,
Et en blancheur soudain telle noirceur tourner,
Si je te puis sans robe adorer dans ton temple.



Le grand jour de demain disposé d'estre beau,
Peut avec un
Printemps me tirer du tombeau,
Si de vaincre ma mort tu prens soudain envie :



Je diray, sans vouloir rien à
Dieu comparer,
Que s'il peut revivant nos vies reparer,
Revivant par roy-mesme, à toy je rendray vie.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Etienne Jodelle
(1532 - 1573)
 
  Etienne Jodelle - Portrait  
 
Portrait de Etienne Jodelle


Biographie / Œuvres

1532

Bibliographie

Poète et dramaturge français, l'une des gloires — mais la plus méconnue — de la Pléiade, Jodelle est aussi musicien, peintre, architecte, orateur et « vaillant aux armes ». Élève de Muret au collège de Boncourt, il fait jouer dès l'âge de vingt ans une pièce, Eugène, première tentative pour créer une comédie nationale. Jodelle semble avoir écrit une autre comédie, La Rencontre, qui, elle, est perd