Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Edouard Glissant

Fait-divers - Poéme


Poéme / Poémes d'Edouard Glissant





Fallait-il donc faire tant de bruit
Autour d'une chaise?


Elle n'est pas du crime.

C'est du vieux-bois
Qui se repose,
Qui oublie l'arbre —
Et sa rancune
Est sans pouvoir.

Elle ne veut plus rien,
Elle ne doit plus rien,
Elle a son propre tour

L'écuelle rouge aussi
Où l'eau sale s'oublie
Et qui pourrirait,

Elle sera lavée.

Mais moi, les saisons
Parties s'entasser
Vers le nord et l'est

Ne m'ont pas lavée.

Et cela n'empêche
Qu'ailleurs il y a
L'eau glaciale et noire
Entre les grands rocs.

Et la marée haute
Ne fait qu'y passer.



Lorsque l'eau bout, est-ce vous
Qui appelez, avez-vous mal?

Ou bien

N'avez-vous pas quitté le seuil?

Vous, l'envoyé

Qui n'aurez pas osé venir.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Edouard Glissant
(1928 - 2011)
 
  Edouard Glissant - Portrait  
 
Portrait de Edouard Glissant


Biographie / Œuvres

Mort le 3 février 2011 à l’âge de 82 ans, Edouard Glissant était bien plus qu’un grand écrivain, auteur notamment de La Lézarde (Prix Renaudot 1958), Le Sel noir, L’Intention politique, La Case du commandeur, Pays rêvé, pays réel, Tout-monde… Il était surtout l’inventeur et théoricien, à la pensée parfois assez complexe, d’au autre monde qu’il appelait le Tout-monde, nourri des écrits et des lutte