Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Edouard Glissant

Chansons - Poéme


Poéme / Poémes d'Edouard Glissant





Magicien roi du grands pays,
Mes royaumes seront à vendre.

Je veux garder mes insomnies —
Le reste vous pouvez le prendre.



Fini de rire,

La fille, à tout venant.

Ne rira plus

Des petits et des grands.

Un qui passait

L'a vidée de 6on sang.

Ne rira plus,

La fille, à contretemps.



Dans la cuisine

Est son corps tout sanglant,

Comme ses deux lèvres Étaient auparavant.

A la fenêtre

Elle est morte en riant.

Façon de rire

Que de perdre du sang.

Ma fille est entrée
Pour chercher du feu

Au bout de la rue
Tout près du boucher.

Avec ou sans feu
N'est pas revenue.

Peut-être elle est bien,
Peut-être perdue.



Il était venu,

De loin, de très loin,

Pour prendre sa main.

Elle était servante
Alors et menait
Boire à l'abreuvoir.

Misère et misère,
Trop longtemps misère
A qui dit :
J'espère.



S'il n'y a pas de traces
De charrois dans le ciel,

C'est que probablement
On n'y va pas souvent,

Qu'il n'y a pas de vent
Pour y porter les gens.



Un oiseau se fait mal
A regarder le ciel.

Le gros soleil couchant
Lui fait un œil d'enfant.

Mais lui reste à son banc
Et siffle encore un temps.



Le rossignol avait chanté
Quand le métal restait caché.

Chantait, chantait le rossignol
Comme on s'étrangle à désirer,

Chantait longtemps — la lune est fille —
Comme on pardonne à trop de vie,

A trop de lune, à trop de sang,
A trop de chant pleurant merci.

Le rossignol — encore une heure —
Avait pouvoir de chavirer



L'été peut-être, la colline

Ou de passer par-dessus chant —

Quand le métal restait caché,
Quand le métal restait brimé.

Or il chantait, le rossignol,
Pour le métal qui perd sa vie,

Chantait pour lui, car c'est pareil
Métal sous terre ou gorge pleine.













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Edouard Glissant
(1928 - 2011)
 
  Edouard Glissant - Portrait  
 
Portrait de Edouard Glissant


Biographie / Œuvres

Mort le 3 février 2011 à l’âge de 82 ans, Edouard Glissant était bien plus qu’un grand écrivain, auteur notamment de La Lézarde (Prix Renaudot 1958), Le Sel noir, L’Intention politique, La Case du commandeur, Pays rêvé, pays réel, Tout-monde… Il était surtout l’inventeur et théoricien, à la pensée parfois assez complexe, d’au autre monde qu’il appelait le Tout-monde, nourri des écrits et des lutte