Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Edouard Glissant

Ballade - Poéme


Poéme / Poémes d'Edouard Glissant





Tous les ruisseaux du sol
Penchent vers sa demeure.

Tous les chevaux des plaines
Montent vers sa fenêtre.

Tous les oiseaux des bois
Sont beaux de son bonheur.

Et les choses de peu
Lui gardent souvenir.



Le vase orange,

Comme à sa place de toujours sur la fenêtre

Et le buis dur.

Les filles s'enlaçant sur le pas des maisons,

L'orphelin qui sourit causant avec les filles

Et nos deux mains unies
Comme des mains de pierre.













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Edouard Glissant
(1928 - 2011)
 
  Edouard Glissant - Portrait  
 
Portrait de Edouard Glissant


Biographie / Œuvres

Mort le 3 février 2011 à l’âge de 82 ans, Edouard Glissant était bien plus qu’un grand écrivain, auteur notamment de La Lézarde (Prix Renaudot 1958), Le Sel noir, L’Intention politique, La Case du commandeur, Pays rêvé, pays réel, Tout-monde… Il était surtout l’inventeur et théoricien, à la pensée parfois assez complexe, d’au autre monde qu’il appelait le Tout-monde, nourri des écrits et des lutte