Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Christine de Pisan

Se dieu et vous ne la prenez en cure - Ballade


Ballade / Poémes d'Christine de Pisan





Mon cher
Seigneur, vueilliez avoir pitié

Du povre estat de vostre bonne amie,

Qui ne treuve nulle part amistié.

Pour
Dieu mercy, si ne l'oubliez mie,


Et souvenir

Il vous vueille de son fait, ou venir

Lui convendra a pouvreté obscure,

Se
Dieu et vous ne la prenez en cure.



Ne peut avoir, tant ait nul acointié,

Son las d'argent: charité endormie

Treuve en chascun, dont tout ne la moitié

N'en puet avoir,
Fortune est s'anemie


Qui survenir

Lui fait maint mal, si ne puet soustenir

Son povre estat ou elle met grant cure

Se
Dieu et vous ne la prenez en cure.



Si vous plaise que par vous esploistié

Soit de son fait, car ja plus que demie

Est cheoite au bas, dont a cuer dehaitié

Souventes fois et de soussi blesmie,


Dont si tenir

A memoire vueilliez et retenir

Son fait qu'a chief en soit ou trop endure

Se
Dieu et vous ne la prenez en cure.




Tost avenir

Puisse par vous et son fait parfurnir,

Mon chier
Seigneur, car trop a peine dure

Se
Dieu et vous ne la prenez en cure.









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Christine de Pisan
(1364 - 1431)
 
  Christine de Pisan - Portrait  
 
Portrait de Christine de Pisan