Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Christine de Pisan

Mais il n'est nul si grant meschief - Ballade


Ballade / Poémes d'Christine de Pisan





Io fut une damoiselle

Que
Jupiter ama moult fort.

Juno en ouÿ la nouvelle;

Se ne lui fu jeu ne deport:

Du ciel descent en une nue

Pour son mary surprendre ou fait;

Sur eulx est tout a coup venue

Si les y eust surpris de fait;

Mais il n'est nul si grant meschief

Qu'on ne traye bien a bon chief.



Car
Jupiter d'une cautelle

Se couvri; car il fist un sort

Par quoy il tresmüa la belle

En une vache, mais au fort

S'en est
Juno si près tenue,

Qui souspeçon a du meffait,

Qu'elle a la vache retenue

Malgré que
Jupiter en ait.

Mais il n'est nul si grant meschief

Qu'on ne traye bien a bon chief.



La vache en garde bailla celle

A
Argus, qui jamais ne dort;

Cent yeulz avoit et la pucelle

Toudis gaitoit, mais il fu mort

Par
Mercures qui l'en desnue,

Car au vachier tant tint de plait

Qu'il l'endort, puis l'a detenue;

Et ce fu a
Juno moult lait.

Mais il n'est nul si grant meschief

Qu'on ne traye bien a bon chief.



Pour ce je di qu'une cenelle

Ne vault la garde tant soit fort,

Ne a vallet ne a basselle;

Puis qu'ilz sont tous deux d'un acort,

L'amour d'eulz sera maintenue

Et verront, qui que dueil en ait,

L'un l'autre, et en est avenue

Mainte chose par tel agait;

Mais il n'est nul si grant meschief

Qu'on ne traye bien a bon chief.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Christine de Pisan
(1364 - 1431)
 
  Christine de Pisan - Portrait  
 
Portrait de Christine de Pisan