Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Christine de Pisan

Il en pert a ma coulour - Ballade


Ballade / Poémes d'Christine de Pisan





Qui a mal, souvent se plaint;

Car maladie le doit,

Et pour ce sont mi complaint

Doulereux, car chascun voit

Comment tourmentée suis

Pour amer, et ma doulour

Nullement celer ne puis;

Il en pert a ma coulour.



On cognoist bien qui se faint;

Car qui grant griefté reçoipt,

Le visage en a destaint.

Se le cuer est fort destroit,

Et pour ce mes griefs anuis

Amenrissent ma vigour,

Car repos n'ay jour ne nuys;

Il en pert a ma coulour.



Mais cil, par qui j'ay mal maint,

Ne scet, ne cognoist, ne voit

Comment mon cuer est attaint;



Helas! comment le sçaroit,

Car je ne le vis depuis

Demi an, mais son sejour

De la mort m'ovrira l'uis;

Il en pert a ma coulour.









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Christine de Pisan
(1364 - 1431)
 
  Christine de Pisan - Portrait  
 
Portrait de Christine de Pisan