Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Yves Bonnefoy

Lieu de la salamandre - Poéme


Poéme / Poémes d'Yves Bonnefoy





La salamandre surprise s'immobilise

Et feint la mort.

Tel est le premier pas de la conscience dans les pierres.

Le mythe le plus pur.

Un grand leu traversé, qui est esprit.

La salamandre était à mi-hauteur
Du mur. dans la clarté de nos fenêtres.
Son regard n'était qu'une pierre.
Mais je voyais son cœur battre éternel.

O ma complice et ma pensée, allégorie
De tout ce qui est pur,

Que j'aime qui resserre ainsi dans son silence
La seule force de joie.

Que j'aime qui s'accorde aux astres par l'inerte
Masse de tout son corps.
Que j'aime qui attend l'heure de sa victoire,
Et qui retient son souffle et tient au sol.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Yves Bonnefoy
(1923 - ?)
 
  Yves Bonnefoy - Portrait  
 
Portrait de Yves Bonnefoy


Biographie

Principaux ouvrages