Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Yves Bonnefoy

L'épaule - Poéme


Poéme / Poémes d'Yves Bonnefoy





Ton épaule soit l'aube, ayant porté

Tout mon obscur déchirement de nuit

Et toute cette écume amére des images.

Tout ce haut rougeoiement d'un impossible été.



Ton corps voûte pour nous son heure respirante
Comme un pays plus clair sur nos ombres penché —
Longue soit la journée où glisse, miroitante.
L'eau d'un rêve à l'alîlux rapide, irrévélé.



O dans le bruissement du feuillage de l'arbre
Soit le masque aux yeux clos du rêve déposé !
J'entends déjà grandir le bruit d'un autre gave
Qui s'apaise, ou se perd, dans notre éternité.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Yves Bonnefoy
(1923 - ?)
 
  Yves Bonnefoy - Portrait  
 
Portrait de Yves Bonnefoy


Biographie

Principaux ouvrages