Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Yves Bonnefoy

Le puits, les ronces - Poéme


Poéme / Poémes d'Yves Bonnefoy





Mais nous aimons ces puits qui veillent loin des routes

Car nous nous demandons qui vient vers eux

Dans les herbes barrées de ronces, attirés

Par ces sortes de dômes que font leurs lauzes

Au-dessus des buissons, là où commence

Le pays qui ne sait que l'éternel;

Qui s'arrête auprès d'eux aujourd'hui encore,

Qui les ouvre et se penche, en un autre monde.

Le fer rouillé résiste, il fait grand bruit

Puis grand silence quand retombe sur la pierre

La tôle qui sépare les deux ciels.

Et ce n'est qu'un instant de l'été, le grillon

Effrayé a repris, hors de la mort,

Son chant qui est matière faite voix



Et, peut-être, lumière mais pour rien.

Il a perçu que ces froissements d'herbes,

Ces mots, cette espérance, ne furent pas

Plus qu'il n'est, lui (si c'est le mot), parmi les ronces

Qui griffent nos visages mais ne sont

Que le rien qui griffe le rien dans la lumière.








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Yves Bonnefoy
(1923 - ?)
 
  Yves Bonnefoy - Portrait  
 
Portrait de Yves Bonnefoy


Biographie

Principaux ouvrages