Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Yves Bonnefoy

Le miroir courbe - Poéme


Poéme / Poémes d'Yves Bonnefoy





I



Regarde-les là-bas, à ce carrefour,

Qui semblent hésiter puis qui repartent.

L'enfant court devant eux, ils ont cueilli

En de grandes brassées pour les quelques vases

Ces fleurs d'à travers champs qui n'ont pas de nom

Et l'ange est au-dessus, qui les observe

Enveloppé du vent de ses couleurs.

Un de ses bras est nu dans l'étoffe rouge,

On dirait qu'il tient un miroir, et que la terre

Se reflète dans l'eau de cette autre rive.

Et que désigne-t-il maintenant, du doigt
Qui pointe vers un lieu dans cette image?
Est-ce une autre maison ou un autre monde,
Est-ce même une porte, dans la lumière
Ici mêlée des choses et des signes?



II



Ils aiment rentrer tard, ainsi.
Ils ne distinguent
Plus même le chemin parmi les pierres
D'où sourd encore une ombre d'ocre rouge.
Ils ont pourtant confiance.
Près du seuil
L'herbe est facile et il n'est point de mort.

Et les voici maintenant sous des voûtes.
Il y fait noir dans la rumeur des feuilles
Sèches, que fait bouger sur le dallage
Le vent qui ne sait pas, de salle en salle,
Ce qui a nom et ce qui n'est que chose.

Ils vont, ils vont.
Là-bas parmi les ruines,
C'est le pays où les rives sont calmes,
Les chemins immobiles.
Dans les chambres
Ils placeront les fleurs, près du miroir
Qui peut-être consume, et peut-être sauve.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Yves Bonnefoy
(1923 - ?)
 
  Yves Bonnefoy - Portrait  
 
Portrait de Yves Bonnefoy


Biographie

Principaux ouvrages