Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Pierre-Jean-Baptiste Chaussard



Biographie, ouvres de Pierre-Jean-Baptiste Chaussard


Poésie / Poémes d'Pierre-Jean-Baptiste Chaussard





Naissance: Paris le 29 janvier 1766
Décès: 30 septembre 1823

Pierre-Jean-Baptiste Chaussard, dit Publicola Chaussard, est un littérateur et poète français, homme politique et théophilanthrope.

Pierre Chaussard est le fils de l'architecte Jean-Baptiste Chaussard (1729-1818) et d'Anne Michelle Chevotet, fille de l'architecte du roi Jean-Michel Chevotet. Après avoir achevé ses études au collège de Lisieux, sous la direction de Dupuis, l’auteur de L'origine de tous les cultes, Pierre-Jean-Baptiste Chaussard est reçu avocat, et se partage dès lors entre le travail du cabinet et la culture des lettres.

Ils d'un architecte du roi, il devient avocat, prend sous la Révolution le prénom d'Agricole et est envoyé comme commissaire de la République ert Belgique. II mena de front des fonctions administratives et pédagogiques et une ptoduc-tion d'infatigable polygraphe. Il multiplia des essais, romans et poèmes. Il donna en 1811 une Eptire sur quelques genres, devenue en 1817 Poétique secondaire, ou Essai didactique sur les genres dont il n est point fait mention dans la Poétique de Boileau.

Vers la fin de 1792, Chaussard est envoyé par le ministre Lebrun-Tondu, en Belgique, avec le titre de Commissaire du pouvoir exécutif. Il est chargé de faire appliquer le décret du 15 décembre, que Danton fait approuver par la Convention : « Suppression radicale de toutes les autorités établies en Belgique. Élimination de nos lois traditionnelles. Saisie du produit des impôts que nous versions à notre souverain de Vienne. »

Le retour des Bourbons le prive de ces avantages. Écarté du corps enseignant, sans pension de retraité, comme du temps où il était au pouvoir des fonctionnaires de Louis XVI, Chaussard doit chercher de nouveau des ressources dans la culture des lettres. Ses amis républicains lui restant fidèles.

La romance. - 1. Fingal (1762) est un poème composé par James Macpherson pour exploiter le succès des Poèmes d'Ossian (1760). — 2. Voir p. 350. - 3. Jean-Jacques Rousseau consacre un article de son Dictionnaire de musique au « ranz-des-vaches », « air célèbre parmi les Suisses, et que leurs jeunes bouviers jouent sur la cornemuse en gardant le bétail dans les montagnes ». À l'article « Musique », il rappelle que .. cet air si chéri des Suisses » tut interdit, sous peine de mort, dans les troupes, «parce qu'il faisait fondre en larmes, déserter ou mourir ceux qui l'entendaient, tant il excitait en eux l'ardent désir de revoir leur pays». La référence au ranz-des-vaches est constante dans la littérature sensible du XVIIIe au XIXe siècle. Senancour introduit dans Oherman un beau fragment «De l'expression romantique, et du ranz-des-vaches», tandis que Cliênedollé chante dans Σ Génie de l'homme « cet air simple et touchant / Qui chez le montagnard absent de sa pairie / Réveille le regret d'une terre chérie». Voir aussi Jean Starobinski, «La nostalgie : théories médicales et expression littéraire», Studies on Voltaire. n° 27, 1965.

L'œuvre

Esprit de Mirabeau. Extrait de ses divers ouvrages, 1804, Paris, Buisson
Jeanne d'Arc. Recueil historique et complet, Orléans, Darnault-Maurant : 1806
Lettre d'un homme libre à l'esclave Raynal, Impr. du cercle social
L'Industrie ou les arts, ode publiée à l'occasion de la fête du Ier Vendémiaire an VII, Paris, imp. de P. Didot l'aîné : 1806
Sur la Gloire du XIXe siècle. Discours prononcé le 14 août 1807... au lycée d'Orléans, Paris, Impr. de Porthmann : 1807
Alarmes de la moderne Carthage, ou l'Ombre de Nelson au peuple anglais, ode, Paris, impr. de Jeunehomme : 1806
Chant de paix et de victoire, ode,
Coup d'œil sur l'intérieur de la République française, ou Esquisse des principes d'une révolution morale, Paris, Moutardier : an VII
De l'Allemagne et de la maison d'Autriche, éditeur inconnu, Paris, rue du Théâtre-Français, n ° 4, 1792
De la Maison d'Autriche et de la coalition, ou Intérêts de l'Allemagne et de l'Europe, Moutardier, Paris, 1797
Discours sur les principes de l'éducation lycéenne, et les avantages de l'union des sciences et des lettres, prononcé à l'inauguration du lycée d'Orléans, le 16 vendémiaire, an XIII, par P. J. B. Chaussard... Jacob l'aîné, À Orléans, 1804
Dithyrambe sur la fête républicaine du 10 août,
Eloge funèbre de nos frères d'armes morts à la glorieuse journée du 10 août, prononcé par Publicola Chaussard,... en présence d'une députation des fédérés des quatre-vingt-trois départements et des citoyens de la section du Louvre... le... 17 août l'an VI de la liberté... (Paris,), impr. de Martin
Esprit de Mirabeau, ou Manuel de l'homme d'État... Paris, Buisson : 1797
Essai philosophique sur la dignité des arts... Paris, Impr. des sciences et des arts : an VI
Examen de l'homme des champs Appel aux principes, ou Observations classiques et littéraires sur les Géorgiques françaises... (Paris,), an IX
Fête des arts. Projet relatif à la translation des objets d'art conquis en Italie, adressé au ministère de l'Intérieur, Paris, Pougens : 15 floréal an VI
Fêtes et courtisanes de la Grèce, supplément aux voyages d'Anacharsis et d'Antenor, F. Buisson, Paris, 1801
Fragmens d'un poème sur les victoires nationales, (S. l., an VII.)
Héliogabale, ou Esquisse morale de la dissolution romaine sous les empereurs, Paris, Dentu : an X-1802
Heur et malheur ou trois mois de la vie d'un fol et de celle d'un sage
Heur et malheur, ou Trois mois de la vie d'un fol et de celle d'un sage, roman français, suivi de Deux soirées historiques, par l'auteur du Nouveau Diable boiteux, Paris, Buisson : 1806
Mémoires historiques et politiques sur la révolution de la Belgique et du pays de Liège en 1793, etc., par Publicola Chaussard,... Buisson, Paris, 1793
Monuments de l'héroïsme français. Nécessité de ramener à un plan unique et de coordonner à ceux déjà existans, les monumens qu'on propose d'élever à Paris, sur l'étendue comprise entre les Tuileries et l'Etoile, considérations générales et projet, impr. de Vve Panckoucke : (an IX)
Le Nouveau Diable boiteux. Tableau philosophique et moral de Paris, Paris, F. Buisson : 1798-1799
Le Nouveau Diable boiteux. Tableau philosophique et moral de Paris, au commencement du XIXe siècle, Paris, Barba : 1803
Ode envoyée à l'Académie française sur le dévouement du duc de Brunswick qui mourut dans l'Oder le 27 avril 1785, en secourant des malheureux, Londres et Paris, Royez : 1787
Ode patriotique, S. l.,), 1788
Ode philosophique sur les arts industriels, lue à la séance publique du Lycée républicain, éditeur inconnu, Paris, Impr. des sciences et arts, 1798
Ode sur la bataille de Wagram et ses résultats, (S. l., 1809.)
Ode sur la fondation de la République française, Paris, impr. de Ve Panckoucke : an X
Ode sur le combat d'Algésiras, Paris, impr. de Vve Panckoucke : an IX-1801
Ode sur les derniers attentats du Gouvernement romain, Paris, Impr. des sciences et arts : an VI
Pierre et le Niémen, ou l'Essor de la civilisation, ode, Orléans, Darnault-Maurant : 1809
Poétique secondaire, ou Essai didactique sur les genres dont il n'est point fait mention dans la Poétique de Boileau, Paris, A. Egron : 1817
Quatre odes sur la nouvelle du passage de sa majesté impériale et royale par Orléans, [circa 1808], Orléans, Darnault-Maurant
Sur le tableau des Sabines, par David, Paris, C. Pougens : 1800
Théorie des lois criminelles, ou Discours sur cette question : si l'extrême sévérité des lois diminue le nombre et l'énormité des crimes, suivi d'un tableau analytique des lois criminelles des différents peuples, composés en 1788, et publiés en 1789, par P.-J.-B. Chaussard,... Auxerre, impr. de L. Fournier : 1789
Le Pausanias français. État des arts du dessin en France à l'ouverture du XIXe siècle. Salon de 1806. Publié par un observateur impartial, 1806, Paris, Buisson







 



Pierre-Jean-Baptiste Chaussard
(1766 - 1823)
 
  Pierre-Jean-Baptiste Chaussard - Portrait  
 
Portrait de Pierre-Jean-Baptiste Chaussard