Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Pierre Honoré Robbé de Beauveset

Réponse à tout - Poéme


Poéme / Poémes d'Pierre Honoré Robbé de Beauveset





Un soir une fille raccrocha
Certain jeune homme, et lui dit : viens chez nous ;
Vrai !
J'ai du beau ! te mettras à genoux
En le voyant. —
N'ai le sol dans ma poche,
Reprend le sire, auquel on répondit :
Ne t'inquiète pas, on te fera crédit.


Mais, dit le gars, faut que je te l'avoue, À contrecœur à ce jeu-là je joue.

Je hais le sexe, et voilà mon défaut,
C'est, mon enfant, du mâle qu'il me faut.


Bon ! c'est cela ! mon roi, j'ai ton affaire,
Dit la catin ; j'ai le plus joli frère

Qui se vit onc ; le trouveras à point.
L'autte riposte : —
Encore un autre point :
Ce n'est le tout qu'une gentille croupe
Pour m'exciter; quand j'attaque une poupe.
Me faut au dos attachet le mineur.


Nous en viendrons, dit-elle, à ton honneur,
N'avons-nous pas aussi le souteneur ?












Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Pierre Honoré Robbé de Beauveset
(1714 - 1794)
 
  Pierre Honoré Robbé de Beauveset - Portrait  
 
Portrait de Pierre Honoré Robbé de Beauveset