Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Pierre Béarn

Une grenouille s’amusait… - Poéme


Poéme / Poémes d'Pierre Béarn





Une grenouille qui régnait



sur un ruisseau qui chantait



rêvait à la certitude



qu’elle était née sur la Lune



Tel un clown qui s’amuse



elle multipliait les ruses



pour séduire les hannetons



qu’elle avalait sans façon







Elle était toujours en fête



gigotant dans des pirouettes



qui faisaient rire les canards



et se tordre les lézards







Mais les grenouilles ses soeurs



la traitaient en dictateur



si bien qu’un jour d’allégresse



elles devinrent des tigresses







La cernant dans les roseaux



elles sautèrent sur son dos



pour mieux lui rogner les pattes



et ses palmes d’acrobate







Aussitôt au bord de l’eau



se fanèrent les roseaux



et devant un tel abus



le ruisseau ne chanta plus.







Si vous voyez les grenouilles



s’amuser à jouer aux clowns



laissez-les s’empanacher



il n’est bon que de chanter.












Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Pierre Béarn
(1902 - 2004)
 
  Pierre Béarn - Portrait  
 
Portrait de Pierre Béarn