Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Pierre Béarn

Hérisson, chat, mulots - Poéme


Poéme / Poémes d'Pierre Béarn





Un hérisson lourd et pesant



était devenu le compère



d’un chat qui croquait les mulots



et ne lui laissait que poussière.



Il en était fort mécontent



si bien qu’un soir il décida



que mieux valait chasser tout seul…







Et le voilà guettant les trous



où les mulots faisaient joujou



si bien qu’une nuit un jeunot



s’empala sur sa panoplie



de pique-pique me voici !







Le hérisson grogna de joie



– Je vais faire un repas de roi !



pensait-il tout en emportant



le mulot cloué sur son dos.







Mais un chat qui passait par là



s’en empara d’un coup de griffes



pour le dévorer à son aise



et ne laisser au hérisson



qu’une odeur de gibier dans l’herbe…







Ah ! le vilain chat que voilà.












Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Pierre Béarn
(1902 - 2004)
 
  Pierre Béarn - Portrait  
 
Portrait de Pierre Béarn