Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Paul Fort

La corde - Poéme


Poéme / Poémes d'Paul Fort





«
Pourquoi renouer l'amourette ?
C'est-y bien la peine d'aimer?
Le câble est cassé, fillette.
C'est-y toi qu'a trop tiré?

C'est-y moi ?
C'est-y un autre ?
C'est-y le bon
Dieu des
Chrétiens ?
Il est cassé ; c'est la faute à personne ; on le sait bien.

L'amour, ça passe dans tant de cœurs ; c'est une corde à tant d'vaisseaux, et ça passe dans tant d'anneaux, à qui la faute si ça s'use?

Y a trop d'amoureux sur terre, à tirer sur l'même péché.
C'est-y la faute à l'amour, si sa corde est si usée?

Pourquoi renouer l'amourette?
C'est-y bien la peine d'aimer?
Le câble est cassé, fillette, et c'est toi qu'a trop tiré.»








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Paul Fort
(1872 - 1960)
 
  Paul Fort - Portrait  
 
Portrait de Paul Fort