Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Olivier Larronde

Orbite - Poéme


Poéme / Poémes d'Olivier Larronde





Autant qu'on trouve un soir en quelque part

S'y retrouvant, s'y tard qu'on s'y retrouve

Point quelque part pour en faire l'apart

De nonobstance entre des yeux de louve.

Sont-ce du vôtre ou du feu qui s'amène

Le pur vertige à deux côtés des cartes

Un soir des soirs gardant les mêmes mitres

Autant que peu dans ma ronde s'y prenne !

Pour ostensoir d'animales odeurs

Rien réfléchies sous leurs fins de lumière

Baignons-en les, l'une et l'autre servile.

Là restons-en à fixer deux aisances

Pris pour leur point d'Amours inaccessibles

S'en finissant dans tout ce qui commence.







Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Olivier Larronde
(1927 - 1965)
 
  Olivier Larronde - Portrait  
 
Portrait de Olivier Larronde