wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Max Jacob



Square des batignolles. un soir d'été - Poéme


Poéme / Poémes d'Max Jacob





Lorsque pour le repos des serveurs électriques
Les restaurants, comme le jour, ferment boutiques.
Quand il ne reste plus que les bistrots ouverts
Pour préserver au clair de lune le poker
Les arbres empereurs square des
Batignolles
S'étirent, bras vaincus, et dressent leurs coupoles.
A l'heure où ce
Paris n'est plus pour un avion
Que nébuleuse d'or, oufs et constellations (et pour
Dieu ? nous sommes cela va sans se dire - même un concierge las d'avoir lu
Paris-Soir,
Même la fille, statue repeinte de l'Espoir ! -
Des gouttelettes d'âmes, un feu blanc dans la cire),
Donc quand
Paris n'est plus qu'une île effarouchée
Les enfants du square ne sont pas encore couchés
Et les jeunes bandes sportives sous les hêtres
D'adolescents sont assez fiers de ne pas l'être.
Alors nous fils de l'Apollon des
Batignolles
Nous contemplons le lac déformé par les saules
Ombre qui s'est vautrée comme mousse dans l'herbe
Et les fleurs assemblées dans un songe superbe.
Pourquoi ne pas parler aussi des feuilles ?
J'en connais de pareilles à de plats portefeuilles
Un cour sec monté sur des tiges de choux
Escaliers de la nuit, dures comme un destin



Sotte abstraite, incomprise, correcte comme les hommes.
Ce n'est pas bégonia, c'est plutôt caoutchouc.
Je demande au gardien comment cela se nomme «
Le jardinier le sait ! quoi ! c'est un nom latin ! »






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Max Jacob
(1876 - 1944)
 
  Max Jacob - Portrait  
 
Portrait de Max Jacob


Orientation bibliographique / Ouvres

1903
Le Roi Kaboul l et le marmiton Cauwain. Livre de prix pour les écoles (Picard et Kahn), Paris, Librairie d'éducation nationale, 1904.

Biographie

Il passe toute sa jeunesse à Quimper (Bretagne), puis s'installe à Paris, où il fréquente notamment le quartier de Montmartre et se fait de nombreux amis dont Picasso, qu'il rencontre en 1901, Braque, Matisse, Apollinaire et Modigliani.

Juif de naissance, il se convertit au catholicisme. Logeant au 7 de la rue Ravignan, l'image du Christ lui apparaît le 22 septembre 1909 sur le mur

La vie et l'Ouvre de max jacob


Chronologie


mobile-img