wikipoemes
paul-verlaine

Paul Verlaine

alain-bosquet

Alain Bosquet

jules-laforgue

Jules Laforgue

jacques-prevert

Jacques Prévert

pierre-reverdy

Pierre Reverdy

max-jacob

Max Jacob

clement-marot

Clément Marot

aime-cesaire

Aimé Césaire

henri-michaux

Henri Michaux

victor-hugo

Victor Hugo

robert-desnos

Robert Desnos

blaise-cendrars

Blaise Cendrars

rene-char

René Char

charles-baudelaire

Charles Baudelaire

georges-mogin

Georges Mogin

andree-chedid

Andrée Chedid

guillaume-apollinaire

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

arthur-rimbaud

Arthur Rimbaud

francis-jammes

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
auteurs essais
 

Max Jacob



Sept princesses changées en bêtes - Poéme


Poéme / Poémes d'Max Jacob





Chevalier couleur de neige

qui ne parle et qui ne bouge

Bouclier à la
Croix rouge

sentait lavandes et fleurs

chevalier couleur de neige

à
Galaad en fit l'honneur

chant de la
Bourse que n'ai-je

« sept armures contre un seul sire

« c'est de quoi me fatiguer.

«
Mais je ne suis pas en cire

« et je vais passer le gué.

«
Allons ! sortez ! mes princesses,

« par
Morgane emprisonnées

« que chacune soit en liesse

« jusqu'après vêpres sonnées. »

Or comme il levait sa lance

et son cou d'ivoire et d'or

le lac bleu par nécromance

redevint un château fort

c'est là qu'habitait sa mère

pour pénitence d'amour.

«
Dans tes exploits persévère

« au faible apporte secours

« maintenant prends cette bourse,

« qui jamais n'est sans ressource ! »

Chevalier couleur de neige

Ah ! cette bourse que n'ai-je !






Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Max Jacob
(1876 - 1944)
 
  Max Jacob - Portrait  
 
Portrait de Max Jacob


Orientation bibliographique / Ouvres

1903
Le Roi Kaboul l et le marmiton Cauwain. Livre de prix pour les écoles (Picard et Kahn), Paris, Librairie d'éducation nationale, 1904.

Biographie

Il passe toute sa jeunesse à Quimper (Bretagne), puis s'installe à Paris, où il fréquente notamment le quartier de Montmartre et se fait de nombreux amis dont Picasso, qu'il rencontre en 1901, Braque, Matisse, Apollinaire et Modigliani.

Juif de naissance, il se convertit au catholicisme. Logeant au 7 de la rue Ravignan, l'image du Christ lui apparaît le 22 septembre 1909 sur le mur

La vie et l'Ouvre de max jacob


Chronologie


mobile-img